Stop saignement

Blessure, saignement de nez, coupure de rasage... les hémorragies externes mineures sont courantes dans la vie quotidienne.
Pour faire face à ces différents risques, nous proposons, chez Medisafe, une gamme comportant mèche hémostatique, poudre anti-saignements et tampon hémostatique, pour arrêter un saignement.

Des produits à avoir toujours dans sa trousse de secours pour administrer les premiers soins lors de la survenue d'un saignement !

En savoir plus
arrêter un saignement
3 produits

Bandage, sparadrap, pansement ampoule, diphotérine... Notre gamme de produits de soin se compose de toute une offre de qualité, sélectionnée auprès de fournisseurs reconnus. Pour l'achat de votre matériel médical, d'hygiène et de soins, rendez-vous directement sur notre site de vente en ligne Medisafe.fr (paiement sécurisé et livraison offerte à partir d'un montant minimum d'achat) ou contactez notre service commercial.

Comment arrêter un saignement de nez ?

Le saignement de nez, ou "épistaxis", survient suite à la lésion de vaisseaux sanguins situés dans la cavité nasale. Cela peut être dû à un traumatisme, un effort physique important, une température ambiante trop sèche, un grattage trop fort ou encore une inflammation de la muqueuse du nez.
Pour arrêter un saignement de nez, on peut opter pour la mèche hémostatique Coalgan. En effet, ce produit est à la fois simple à utiliser et efficace. Il suffit de se munir d'une mèche hémostatique, de la tourner dans ses doigts afin de la rendre plus compacte puis de l'insérer dans la narine. La laisser ensuite en place 30 minutes. Une mèche hémostatique est constituée de fibres d'alginate de calcium qui activent la coagulation, stoppant ainsi le saignement. Lors du retrait de la mèche, le caillot sanguin formé est enlevé de la cavité nasale, alors qu'avec un coton classique, les fibres risquent de se prendre dans le caillot, l'arracher, et entraîner un nouveau saignement.

Le tampon hémostatique, pansement absorbant lui aussi à base d'alginate de calcium (et de particules hydrocolloïdes), est une autre solution pour arrêter un saignement de nez.
L'application de froid la tête penchée en avant, peut également contribuer à l'arrêt du saignement. Il en est de même pour la compression du nez, le doigt sur une narine, pendant une dizaine de minutes. En revanche, ne pas pencher la tête en arrière (risque de fausse route en cas de saignement trop important et gêne pour détecter l'arrêt du saignement).

arrêter saignement nez meche coalgan

Comment arrêter un saignement sur une plaie ?

Coupure, éraflure, griffure... ces lésions provoquent la plupart du temps un saignement. Pour arrêter un saignement sur une plaie, il faut tout d'abord nettoyer celle-ci en enlevant les éventuels corps étrangers avec de l'eau et du savon ou à l'aide de sérum physiologique (enfiler une paire de gants jetables pour éviter toute surinfection). Ensuite, désinfecter la plaie avec une solution antiseptique (notamment la chlorhexidine). Si le saignement est abondant, comprimer la plaie avec un tampon hémostatique. Cette compresse stérile va en effet favoriser la coagulation en retenant le sang au niveau de la plaie et absorber les éventuels exsudats. Enfin, il est conseillé de poser une suture adhésive cutanée qui accélèrera la cicatrisation, et de recouvrir le tout d'un pansement.

Pour arrêter un saignement mineur, apparu suite à une coupure de rasage, un érythème fessier ou une plaie du cuir chevelu par exemple, il existe la poudre stop saignements Coalgan. Saupoudrer la blessure puis, après 2-3 minutes, la poudre se gélifie et l'excédent tombe. Pour finir, on peut appliquer un pansement sur la plaie pour une protection optimale.

saignement plaie

Que faire en cas d’hémorragie ?

Mèche hémostatique, tampon hémostatique et poudre pour arrêter un saignement, ces produits de soin indispensables de l'armoire à pharmacie sont à utiliser uniquement en cas d'hémorragie mineure. En cas d'hémorragie externe importante, il vaut mieux se tourner vers un coussin hémostatique. Son tampon mousse à haut niveau d'absorption permettra de stopper les saignements et sa bande élastique avec scratch aidera à bien maintenir la compression.
Cependant, en cas de plaie grave, d'écoulement très abondant ou si le sang continue de couler après 30 minutes de compression manuelle, il convient d'appeler au plus vite le SAMU et d'administrer les gestes de premiers secours en attendant l'arrivée des secouristes.

hémorragie
A lire aussi
médecin en train d'arrêter un saignement sur un homme blessé

Que faire en cas de saignement du nez ?

Chaque saignement est différent en termes de gravité. Il est nécessaire de connaître l'ensemble des gestes de premiers secours pour appréhender au mieux les blessures avec effusion de sang. 
Lire l'article