Compression hémostatique

Le pansement compressif est conçu pour stopper une hémorragie, c'est à dire avoir une action hémostatique qui stoppe les saignements. C'est une conception particulière qui permet à ces pansements stériles d'absorber le sang et les exsudats.

Une meilleure prise en charge d'une plaie ouverte permet d'augmenter la vitesse de cicatrisation de la blessure. La plupart des pansements compressifs sont des accessoires à utiliser pour délivrer les premiers secours en urgence.

Medisafe propose des pansements israeliens à forte capacité absorbante, des coussins hémostatiques à appliquer sur la plaie à l'aide d'une bande de gaze ainsi que des granulés Celox qui forment un gel au contact des globules rouges ( hématies ou érythrocytes).

En savoir plus
Pansement Hemostatique
15 produits

Le pansement compressif est un essentiel de la trousse de secours tout terrain. Notre service commercial se tient à votre disposition par téléphone pour vous guider dans votre choix du meilleur type de compression hémostatique en fonction de vos besoins. Livraison offerte à partir d'un montant minimum d'achat.

Pourquoi utiliser un pansement hémostatique ?

Un pansement compressif d'urgence est un accessoire de soin permettant de faire face à des blessures ouvertes avec hémorragie externe d'une certaine gravité sans avoir à poser de garrot, une technique présentant de nombreux risques. Stopper l'écoulement de sang rapidement est extrêmement important pour stabiliser l'état de la victime, notamment pour empêcher une anémie, une crise cardiaque ou une baisse de la pression artérielle. Un coussin hémostatique ou un pansement compressif permet au sauveteur de se libérer de la compression manuelle pour se diriger vers d'autres actes de soin. Des soins avec des compresses classiques sont souvent insuffisants.

Un pansement compressif est plus simple à mettre en place qu'une compresse absorbante. Il est préférable d'utiliser des gants à usage unique lors de la pose d'un pansement israelien ou d'un autre moyen de compression hémostatique pour des raisons évidentes d'hygiène.

Les différents modéles de pansement hemostatique d'urgence

Medisafe propose trois types de produits de compression hémostatique qui peuvent permettre de mettre fin à un saignement en urgence.

  • Le pansement compressif israelien : il s'agit d'un pansement compressif qui n'a vu le jour dans sa version actuelle qu'en 1990. Son créateur, Bernard Bar-Natan, a ajouté aux pansements compressifs classiques un applicateur de pression sous forme de bague de serrage pour que la force de pression soit optimale et le pansement hémostatique stabilisé. Ce pansement d'urgence peut être utilisé de façon autonome, c'est pour cette raison qu'il est notamment utilisé par les militaires et forces armées. Si la poignée de serrage est bandée à son potentiel maximum, elle peut exercer une force de garrot artérielle. Il est ainsi nécessaire d'apprendre à s'en servir avant une utilisation en situation réelle. La compresse est non adhérente et composée de gazes.
  • Le coussin hémostatique : pour arrêter un saignement tout en évitant de compresser plus que nécessaire la blessure, le coussin hémostatique reste une solution prioritaire, il fait office de tampon. Le coussin hémostatique peut être utilisé par tout le monde. Il s'agit d'un coussin à forte capacité d'absorption qui vient directement se poser sur la lésion pour absorber et bloquer les saignements. Une fois le coussin mis en place il doit être maintenu autour du membre blessé grâce à une bande.
  • Le pansement compressif : il s'agit d'un pansement à fort pouvoir absorbant (sang et exsudat) qui permet de stopper une hémorragie à risque vital. Il s'applique tel un pansement classique mais nécessite d'être davantage resserré autour de la plaie. On parle de pansement élastique à système de déroulement progressif.
  • Le Celox : il s'agit de granules Celox dont la composition (chitosan) se solidifie en gel au contact du sang et se transforme en gel hémostatique. Le produit peut être appliqué via gaze, injection extracutanée, ou directement appliqué en tant que "poudre" sur l'hémorragie externe.
coussin hémostatique

Comment arrêter un saignement ?

Lorsqu'un être humain perd entre un tiers et la moitié de l'ensemble de son volume sanguin, il peut risquer la mort. Il est donc important de contenir une hémorragie externe en urgence. Cela permet aussi d'améliorer une cicatrisation post-opératoire.

Stopper un saignement avec un pansement compressif

  1. Déchirer le conditionnement individuel du pansement hémostatique.
  2. Déposer la partie stérile de la compresse sur la plaie ouverte.
  3. Entourer le pansement et le membre blessé avec une bande.
  4. Tendre la bande, plus la blessure est grave, plus il faut la serrer.
  5. Prendre connaissance du pouls de la victime. Si absence de pouls, désserrer la bande.
  6. Fixer pour la compression.

Arrêter une perte de sang avec un coussin hémostatique

  1. Allonger la victime et appliquer le coussin hémostatique sur la plaie.
  2. Maintenir la contention.
  3. Enrouler la bande avec une forte tension tout en laissant déborder le coussin de chaque côté.
  4. Fixer la bande sur elle-même.

Arrêter un saignement avec un pansement israelien

Cette méthode nécessite une formation.

  1. Poser la compresse sur la lésion saignante.
  2. Enrouler la bande élastique autour de la partie blessée.
  3. Faire passer le bandage dans l'applicateur de pression.
  4. Resserrer la bande.
  5. Enrouler en sens inverse.
  6. Bander de chaque côté de l'applicateur de pression.
  7. Surveiller que l'ensemble du pansement compressif soit recouvert.

Faire face à des plaies hémorragiques avec du Celox

Le Celox existe en différents formats : la gauze imbibé de granulés Celox, le Celox en granulés et en seringue pour application locale.

  1. Déposer directement les granulés bio-actifs de Celox sur la blessure.
  2. Attendre entre 30 secondes et 5 minutes que le gel se forme et devienne solide, ce qui stoppe l'hémorragie.
  3. Mettre un pansement par dessus la plaie.
  4. Le gel est résorbable et disparaît tout seul au bout d'un certain temps.

Une fois que le sang ne s'écoule plus d'une plaie, il est possible de la nettoyer à l'aide de sérum physiologique. Le dispositif anti saignement est généralement retiré dés l'arrivée à l'hôpital.

plaie hémorragie
A lire aussi
reaction hemorragie externe

Hémorragie externe : les bons gestes à adopter pour la stopper

Une hémorragie externe est un saignement abondant et visible, lié le plus souvent à une plaie. Découvrez la conduite à tenir et comment la stopper en attendant les secours.
Lire l'article