Pansement absorbant américain : d’où vient-il et comment l’utiliser ?

Pansement pour ampoule, pansement détectable, pansement étanche, filet tubulaire, pansement israélien… il existe de nombreux types de pansements. Mais connaissez-vous le pansement américain ?

Comment se distingue-t-il ? Quand l’utiliser ? Quels sont ses atouts ? On vous en dit plus dans cet article.

pansement absorbant américain

D’où vient le pansement américain ?

Comme son nom l’indique, le pansement absorbant américain nous vient des Etats-Unis. Durant la Première Guerre Mondiale, il accompagne l’armée américaine sur les champs de bataille. On le trouve alors dans le « Carlisle Model First-Aid Packet », la trousse de secours des soldats. Ces derniers attachaient à leur ceinture le matériel d’urgence et notamment ce fameux pansement absorbant américain.
Depuis, ce type de pansement a su s’imposer comme un incontournable de la trousse de secours.

Qu’est-ce qu’un pansement absorbant américain et quand l’utiliser ?

Le pansement américain est un pansement absorbant. On y a en effet recours pour stopper les saignements. En cas d’hémorragie, il permet de comprimer le membre et d’absorber rapidement le saignement ou les exsudats. Il se différencie ainsi du pansement classique et de la bande de gaze, qui eux ne sont pas dotés d’un pouvoir absorbant.
Si son utilisation la plus courante est pour panser des plaies ouvertes en urgence, on le retrouve aussi en soins post-opératoires et pour la réalisation de pansements alcoolisés. Il aide alors à maintenir une plaie humide en état de cicatrisation.

Ce pansement peut être stérile ou non stérile. Pour des raisons d’hygiène, afin d’éviter tout risque de contamination, il est conseillé de privilégier un pansement absorbant américain stérile.

Comment reconnaître le pansement américain ?

Ce modèle de pansement se présente sous la forme d’une compresse stérile épaisse recouverte d’une enveloppe hydrophobe en cellulose. Si vous observez bien le pansement absorbant, vous remarquerez une ligne de couleur bleue sur l’un des deux côtés. Il s’agit de la face externe qui fait office de barrière hydrophobe et assure l’étanchéité du pansement. Perméable à l’air, elle prévient la sortie des exsudats et empêche que le pansement soit humidifié par une agression extérieure liquide, ou encore qu’il ne colle aux vêtements. La face interne, quant à elle, est recouverte d’un voile de cellulose qui optimise la diffusion des écoulements.

Le coussin qu’il renferme donne à ce pansement une forme épaisse. C’est ce rembourrage qui lui confère sa forte capacité d’absorption et qui va protéger la plaie. Non adhésif, il est fermé sur les quatre côtés et sa grande taille permet de le reconnaître facilement. Sa confection particulière évite l’irritation de la peau autour de la blessure.

Très doux et non adhérent sur la peau, ce pansement est destiné à être en contact direct avec la plaie. Bien toléré par la peau, il limite en effet les risques d’allergie et garantit à son utilisateur un port confortable. Léger et compact, il peut être aisément glissé dans une trousse de secours.

Comment se servir du pansement absorbant américain ?

Le pansement absorbant stérile américain s’utilise sur des plaies ouvertes de taille importante et sur des saignements abondants. Il est très simple à appliquer. Pour ce faire, il convient de se doter :

Suivez notre préconisation ci-dessous pour poser cette compresse absorbante :
  • Imbiber une compresse stérile de sérum physiologique afin de nettoyer la plaie.
  • Appliquer sur une nouvelle compresse une solution de chlorhexidine.
  • Recouvrir la plaie du pansement absorbant américain. La face avec le filet bleu doit être placée à l’extérieur.
  • Fixer le bandage à l’aide d’un morceau de sparadrap, d’une bande Velpeau ou d’un filet tubulaire.
  • Changer le pansement tous les jours. Ne jamais réutiliser un pansement usagé.

 Ce qu’il faut retenir

  • Le pansement absorbant américain s’est démocratisé lors de la Première Guerre Mondiale, chez les soldats américains.
  • Il a la particularité d’être ultra-absorbant.
  • On l’utilise pour le recouvrement des plaies très exsudatives, la réalisation de pansements alcoolisés et la protection d’une plaie.
  • Il se compose d’une face absorbante et d’une face imperméable.
Conclusion : le pansement absorbant américain représente la meilleure solution pour absorber les saignements et suintements d’une plaie ouverte. Simple à utiliser, c’est un produit incontournable de la trousse de premiers secours.
Retour haut de page