Température du corps : comment bien la mesurer ?

Mesurer la température du corps sert à vérifier que la chaleur corporelle interne n’est pas anormale. En effet, une température trop basse (hypothermie) ou trop haute (hyperthermie ou fièvre) est un signe clinique qui peut révéler un problème de santé. Pour être fiable, la mesure doit être correctement effectuée. Comment bien prendre la température selon le type de thermomètre et la zone du corps où il est placé ? Medisafe vous détaille toutes les méthodes.

température humaine

Mesurer la température du corps : valeurs normales, fièvre, hypothermie

Température normale

La valeur de référence pour une température corporelle normale chez un être humain est de 37°C. Elle varie toutefois selon l’âge, le moment de la journée, le niveau d’activité, les conditions extérieures, le moment du cycle pour les femmes…

La littérature scientifique établit une fenêtre à l’intérieur de laquelle la température peut être considérée comme normale : entre 36,1°C et 37,8°C. Au delà, on parle de fièvre ou d’hyperthermie. En deçà, on parle d’hypothermie.

Les symptômes de la fièvre

Une température corporelle dépassant les valeurs normales correspond à de la fièvre. Ce n’est pas une maladie en soi mais le signe d’une réaction du corps (à un trouble, un virus, un traumatisme, une insolation…).

Pour évaluer la fièvre sans thermomètre, vous pouvez poser le dos de la main sur le front ou le cou de la personne. Vous aurez déjà une indication si la peau semble trop chaude. Pour avoir un point de comparaison, vous pouvez poser le dos de l’autre main sur votre propre peau (cou ou front).

Toutefois, si une peau semble trop chaude, cela ne signifie pas obligatoirement que la personne a de la fièvre. A l’inverse, si la température de la peau semble normale, cela n’exclut pas une fièvre. La seule évaluation efficace est effectuée à l’aide d’un thermomètre.

On parle de fièvre pour une température corporelle supérieure à 38°C.

Elle est souvent associée à d’autres symptômes :

  • chez l’adulte : frissons plus ou moins intenses, sensation de faiblesse, sueurs froides, pouls et respiration s’accélérés, douleurs musculaires et articulaires…
  • chez l’enfant : abattement, yeux brillants, respiration accélérée, soif intense…

L’hypothermie

On parle d’hypothermie dès que la température descend en dessous de 35°C.

Il existe plusieurs degrés de sévérité : d’hypothermie modérée à grave. Il est important de réagir dès les premiers signes (engourdissement, frissons, chair de poule) et de réchauffer la personne.

Comment prendre la température : les différents thermomètres

appareil de mesure de la température corporelle

Le thermomètre au gallium

Il contient un réservoir dans lequel se trouve un mélange de métaux liquides. Ces thermomètres remplacent ceux au mercure, désormais interdits car trop dangereux.

Les métaux liquides (mélange de gallium, d’étain et d’indium) se dilatent dans le corps du thermomètre sous l’effet de la chaleur. Les graduations permettent de lire la température.

Ce type de thermomètre est utilisé pour mesurer la température axillaire, buccale ou rectale. Après avoir pris la température, il suffit d’effectuer des petits mouvements énergiques en tenant le thermomètre par l’extrémité supérieure pour faire redescendre les métaux liquides dans la colonne.

Le thermomètre électronique ou digital

Il est constitué d’une sonde qui effectue la mesure et d’un écran qui affiche le résultat en chiffres.

La méthode est simple, rapide et précise. Ce thermomètre peut être employé pour mesurer la température au niveau buccal, axillaire ou rectal.

Il existe des modèles avec un embout souple, conçus pour faciliter la prise de température rectale chez les tout-petits. Elle limite les risques de blessure si l’enfant bouge.

mesure température corporelle
temperature humaine

Le thermomètre infrarouge

C’est un dispositif électronique pourvu d’une sonde. Il mesure la température par le biais des rayonnements infrarouges (ou rayonnements thermiques) émis par le corps.

En moins d’une seconde, ce dispositif est capable de réaliser un certain nombre de mesures et affiche un résultat fiable sur l’écran.

Ce type d’appareil existe en plusieurs versions :

  • Le thermomètre infrarouge auriculaire a un embout spécial pour effectuer la mesure dans l’oreille.
  • Le thermomètre infrarouge sans contact sert à mesurer la température temporale.

Le thermomètre à cristaux liquides

Il s’agit d’une bandelette contenant des cristaux liquides, qui apparaissent sous l’effet de la chaleur.

La bandelette est posée sur le front et la température est indiquée par une couleur ou un chiffre. La mesure n’est qu’une estimation, elle n’est pas vraiment précise.

température peau

Les différentes manières de prendre la température

Au niveau du rectum

Les valeurs de température rectale normales sont comprises entre 36,6 et 38°C.

La prise de température rectale est la plus précise et la plus fiable, surtout pour les jeunes enfants. Il suffit d’insérer avec précaution le thermomètre préalablement nettoyé et enduit d’un peu de vaseline dans le rectum (environ 2 centimètres).

Avec un thermomètre au gallium, la mesure s’effectue en 3 minutes environ. Avec un thermomètre digital, elle prend quelques secondes seulement. Un signal sonore indique quand vous pouvez retirer le thermomètre.

Au niveau de la bouche

En prenant la température sous la langue, les valeurs normales sont comprises entre 35,5 et 37,5°C.

La prise de température buccale est déconseillée chez enfants de moins de 5 ans.

Elle est plus facile que la prise de température rectale mais moins fiable. En effet, elle peut être faussée par de nombreux facteurs : la prise d’aliments froids ou chauds, la respiration…

Veillez toujours à bien nettoyer le thermomètre avant de le mettre sous la langue.

Avec un thermomètre au gallium, la prise de température prends environ 3 minutes. Avec un thermomètre digital, elle prend quelques secondes (attendez le signal sonore pour retirer l’appareil).

Au niveau de l’oreille

La température tympanique normale est comprise entre 35,8 et 38°C.

La mesure dans l’oreille se fait avec un thermomètre infrarouge qui mesure la température sur le tympan. C’est pourquoi cette méthode est déconseillée pour les enfants de moins de 2 ans car de nombreux facteurs peuvent gêner l’accès au tympan (bouchon de cérumen, mauvaise position…).

Nettoyez l’embout du thermomètre auriculaire infrarouge. Tirez délicatement le pavillon de l’oreille vers le haut et vers l’arrière pour aligner le canal auditif sur le tympan. Insérez doucement le thermomètre, il doit remplir complètement le conduit de l’oreille. Mesurez la température en quelques secondes, jusqu’au bip sonore.

Pour vous assurer que la mesure est fiable, prenez également la température dans l’autre oreille.

Au niveau de l’aisselle

Les prises de températures effectuées dans le creux axillaire sont peu fiables. Les variations peuvent être très importantes selon les conditions extérieures.

La température est considérée comme normale au niveau axillaire quand elle est comprise entre 34,7 et 37,3°C.

Placez le thermomètre nettoyé sous l’aisselle et plaquez le bras au thorax. Avec un thermomètre au gallium, comptez 3 minutes pour prendre la température. Avec un thermomètre digital, la mesure prendra seulement quelques secondes, jusqu’au signal sonore.

Au niveau du front

La mesure de la température frontale peut se faire avec un thermomètre à cristaux liquides ou infrarouge.

Sachez toutefois que cette mesure n’est pas vraiment recommandée car la chaleur au niveau de la peau du front n’est pas représentative de la chaleur interne du corps.

Au niveau des tempes

La mesure de la température temporale est plus fiable qu’au niveau du front. De petits vaisseaux passent au niveau des tempes, donc un thermomètre infrarouge captera plus précisément les rayonnements thermiques et donc la chaleur interne du corps.

Allumez le thermomètre et dirigez la sonde vers l’une des tempes, dans le prolongement du sourcil. La mesure est très rapide. Après avoir entendu le signal sonore, vous pouvez lire la température sur l’écran.

comment prendre la température

Quand faut-il agir en urgence ?

Il vous faudra réagir vite si la personne présente une fièvre importante, une hypothermie sévère ou des signes de gravité. En effet, une grande variation de température corporelle peut être fatale.

Chez un adulte, si la température dépasse 40°C, que la personne semble désorientée ou très déshydratée, demandez un avis médical. 

Chez un enfant de moins de 2 ans, une fièvre même modérée qui dure plus de 24 heures doit amener à consulter. Au delà de 40°C de fièvre chez un jeune enfant, contactez immédiatement un médecin. Il existe un risque de convulsion hyperthermique. Si cela arrive, contacter les secours (15 ou 112).

Par ailleurs, une fièvre s’accompagnant de douleurs abdominales, de douleurs au niveau de la poitrine ou de raideur au niveau du cou peut être le signe d’une méningite. En cas de doute, là encore, demandez un avis médical.

Enfin, il faut également agir rapidement quand la température corporelle est trop basse. L’hypothermie est toute aussi dangereuse pour le corps humain que la fièvre. Commencez par réchauffer la victime graduellement (surtout pas trop rapidement), enveloppez-la dans une couverture de survie et appelez les secours.

 Ce qu’il faut retenir

 
  • La température corporelle « normale » est comprise entre 36,1 et 37,8°C.
  • On parle de fièvre au delà de 38°C et d’hypothermie en deçà de 35°C.
  • Pour mesurer la température du corps, il faut utiliser un thermomètre.
  • Il en existe différents types : au gallium, électronique ou digital, infrarouge, à cristaux liquides.
  • Selon l’appareil, la mesure peut se faire au niveau du rectum, de la bouche, de l’aisselle, de l’oreille, du front ou des tempes.
  • Selon le thermomètre et la zone de mesure, le résultat sera plus ou moins fiable. Il est recommandé de choisir des thermomètres infrarouges ou digitaux.

Le choix d’un thermomètre est important. Cet appareil de mesure de la température corporelle doit apporter une mesure fiable pour savoir comment agir en conséquence. Le thermomètre est un indispensable à avoir dans toute trousse de secours ou armoire à pharmacie. N’hésitez pas à nous contacter pour avoir des conseils sur le modèle qui conviendra le mieux à vos besoins.

Retour haut de page