Comment réaliser un strapping du pied ?

Le strapping du pied est une technique de contention souple utilisée depuis de très nombreuses années en traumatologie et en médecine sportive. Elle consiste à poser des bandes qui adhèrent parfaitement à la peau et qui servent à maintenir et à immobiliser de manière fonctionnelle un groupe de muscles ou une articulation lésée.

strapping pied

Strapping du pied : pourquoi et quand faut-il strapper ?

Le strapping est un type de bandage souvent utilisé pour soigner une entorse du pied ou suite à un traumatisme en sport. Mais aussi pour immobiliser le foyer de fracture (métatarse) ou encore pour mettre au repos le fascia plantaire (aponévrosite). Ces trois pathologies (la fracture du métatarse, l’aponévrosite plantaire et l’entorse du médio-pied) font en effet partie des traumatismes du pied les plus courants.

L’aponévrosite plantaire, aussi appelée « fasciite plantaire », est une inflammation du fascia plantaire (ou « aponévrose »). Elle est très présente chez les sportifs (coureurs, danseurs, judokas, footballeurs…), notamment par manque d’échauffement. On la retrouve aussi chez certaines personnes portant des chaussures trop lâches ou souffrant de surpoids. La fracture du métatarse, quant à elle, correspond à la rupture d’un des os du pied, situés entre le talon et les phalanges des orteils.

Activités sportives, glissades… nombreuses sont les raisons qui peuvent provoquer une entorse du médio-tarse (au niveau de l’articulation de Chopart ou de Lisfranc). Le recours à un strapping est dans ce cas conseillé, notamment pour maintenir l’avant-pied de gauche à droite, mais aussi dans le sens de la propulsion, lors de la marche.

Selon les besoins, le strap peut jouer un rôle diversifié. Il peut avoir une action antalgique et atténuer la douleur ressentie par le patient. Il a également un rôle thérapeutique ; il favorise la cicatrisation et la résorption de l’œdème.

Dans le domaine sportif, le strapping est principalement privilégié pour son rôle préventif, en bandage de maintien pour immobiliser une articulation ou un groupe musculaire, protégeant ainsi le patient de certains mouvements douloureux.

Contre toute attente, le strapping permet à un patient d’effectuer un mouvement ou une activité qu’il ne pourrait pas réaliser sans le bandage de contention. Parfois, le strapping est également recommandé à titre éducatif, dans la mesure où il aide le patient à identifier les gestes sensibles et ceux qui ne le sont pas.

Comment strapper un pied ?

Il existe plusieurs types de bandes appliquées en strapping du pied. Chacune d’entre elles joue un rôle défini :
  • Le tissu mousse : il est utilisé pour prévenir les réactions cutanées sur la peau, ainsi que les irruptions sur les zones de frottement.
  • Les embases : ce sont des bandes adhésives élastiques circulaires, placées sans pression sur les extrémités des montages. Elles servent de point d’ancrage pour un bon maintien des attelles actives.
  • Les attelles actives : constituées de bandes adhésives non élastiques ou élastiques, elles ont un effet correcteur immédiat.
  • Les bandes de K-Tape : cette bande de kinesiologie adhésive améliore la circulation sanguine, le drainage et tonifie les muscles et les tendons.
  • Les bandes adhésives élastiques de strapp : elles créent une contention qui va limiter les mouvements et aider à la guérison.
Avant de poser le strapping pied, il convient tout d’abord de bien raser et de nettoyer la zone à traiter. Vous pouvez ensuite vous servir d’un Tensospray, un spray adhésif qui va faciliter la fixation de la bande par la suite. Pour le strapping proprement dit, vous pouvez opter pour une bande de strapp élastique et notamment une bande de protection sous contention adhésive. La pose d’un strapping sur le pied est relativement facile.  

Pour l’aponévrosite plantaire et la fracture du métatarse :

Étape 1

Appliquer une embase à l’aide d’une bande adhésive élastique. La poser en forme de V sur le pourtour de la face dorsale du pied.
Strapping pied

Étape 2

strap pied

Se munir d’attelles actives non élastiques. En placer une première sur la voûte plantaire, le long du bord interne du pied. Poser les autres à la suite, jusqu’au bord externe, en chevauchant chaque bande de moitié.

Cette étape permet de limiter l’étirement de l’aponévrose plantaire et de rigidifier la voûte plantaire. Elle sera donc essentielle pour les cas d’aponévrosite plantaire et de fracture du métatarsien.

Étape 3 (uniquement pour les cas de fracture du métatarsien)

Prendre 2 à 4 attelles actives. Les placer en oblique tout autour du métatarsien lésé (face dorsale et face plantaire). Il s’agit ici d’aider à la stabilisation du métatarsien fracturé.
strapp pied

Étape 4

strapper pied
Fermer le bandage à l’aide de bandes adhésives non élastiques appliquées sur toute la longueur du pied. Les poser sans tension et les faire se chevaucher.

Pour l’entorse du médio-tarse :

Étape 1

Placer, sans tension, une embase adhésive élastique au dessus des malléoles. Poser, en oblique sur toute la longueur de la voûte plantaire, deux bandes adhésives non extensibles. Celles-ci vont se croiser sur la lésion.

Renouveler l’opération avec deux fois, tout en chevauchant de moitié la bande précédente. Cette étape va perettre de limiter le déroulement du pied.

bandage pied entorse

Étape 2

strapping entorse pied

Appliquer ensuite une bande adhésive élastique de la partie interne du pied jusqu’à la partie externe. Une deuxième partira de la partie interne du cou-de-pied, passera sous la voûte plantaire et remontera sur la face externe du pied, jusque sur l’embase.

L’objectif est ici de prévenir une torsion du médio-pied en supination.

Étape 3

Terminer le bandage avec une dernière bande, également adhésive élastique. La faire partir du cou-de-pied, la passer sous la voûte plantaire et la faire ensuite remonter sur la face externe du pied pour finir sur l’embase.
strap entorse pied

Un tuto vidéo de strap du pied fait par Philippe Chaduteau, que nous recommandons de suivre sur Youtube :

 Ce qu’il faut retenir

  • Le strapping s’utilise pour soigner une entorse du médio-tarse, une fracture du métatarse ou encore une aponévrosite plantaire, pour limiter les mouvements et soulager les douleurs.
  • Il se fait à partir de bandes de strap, de bandes adhésives, de bandes de taping, d’embases ou d’attelles actives.
  • La pose d’un strapp du pied doit être encadrée par un professionnel de santé.

Conseils utiles

Avant de procéder à un strapping, un diagnostic fiable, effectué par un personnel qualifié est nécessaire. Par ailleurs, en situation d’urgence, le protocole GRIP est toujours de mise : Glace, Repos, Irrigation-drainage, Pression-compression + administration d’AINS. Pour en avoir le cœur net, un second examen pourrait être réalisé pour confirmer le diagnostic initial, et choisir le traitement adéquat. Enfin, il est conseillé d’appliquer une solution anti-adhésive qui permettra d’éliminer les traces de colle restantes.
Le bandage est une technique de soin et de protection très courante chez les infirmiers, les médecins et les kinésithérapeutes, pour la réalisation d’un strapping, mais aussi pour le maintien de pansements et de dispositifs médicaux.

Découvrez l’ensemble de nos bandes sur notre site de e-commerce !

Retour haut de page