Les masques FFP2 sont-ils lavables ?

Les masques FFP2 utilisés par le grand public pour la protection et la lutte contre la pandémie de coronavirus sont considérés comme des dispositifs médicaux à usage unique. Pourtant il est souvent évoqué la possibilité de laver ses masques de protection FFP2 en machine, qu’en est-il réellement ?

masque ffp2 lavable

Le masque FFP2 à usage unique est il lavable ?

Les masques type FFP2 (Filtering FacePiece Particles) traditionnels, norme EN149, sont parmi les masques de protection respiratoire les plus répandus auprès du grand public pour lutter contre les contaminations au coronavirus SARS-COV2. L’achat de masque FFP2 à cependant un certain coût, ce qui pousse de nombreux particuliers à envisager le fait de laver leur matériel de protection. Grâce à un lavage du masque ils espèrent prolonger la durée de vie initiale de 4 heures du masque FFP2.

Selon une étude de UFCqueChoisir, 1ère association de consommateurs de France, certains masques gardent des propriétés de filtration et de respirabilité quasi équivalentes après plusieurs lavages. Cependant, il n’y a aucune garantie que tous les masques FFP2 gardent leurs propriétés après plusieurs lavages en machine. Les masques FFP2 noirs ou blancs sont conçus pour fournir une efficacité de filtration supérieure à 98% pour des aérosols, agents infectieux et gouttelettes de taille moyenne 3 µm et au minimum 94% de ceux de taille moyenne 0,6 µm.

À noter que le passage en machine à une température éliminant la charge virale (au moins 30 minutes à 60°c dans une machine à laver) peut rouiller la barrette nasale et abimer le tissu jusqu’à le pousser à boulocher. Or, un masque qui bouloche offre une sensation désagréable pour le porteur. L’élastique de sécurité peut également se détacher à l’usage. Le lavage diminue également l’importance de la filtration électrostatique, ce qui explique pourquoi le CNRS désapprouve la réutilisation de masque FFP2.

Nous recommandons ainsi de ne laver et réutiliser son masque FFP2 NORME EN149:2001+A1:2009 pour une question de confort du porteur et de performance. Après utilisation, il doit être jeté dans les poubelles domestiques et ordures ménagères. Vous pouvez consulter le guide sur « comment porter un masque de protection respiratoire » de Solidarités-Santé pour plus d’informations.

Les masques FFP2 ne peuvent pas être lavés lorsqu’il s’agit de les exploiter dans le milieu médical. En effet, la charge bactérienne pour un usage médical est bien trop importante pour être éliminée lors d’un lavage sans désinfection. Il est strictement déconseillé de nettoyer son masque avec du gel hydroalcoolique antibactérien.

Quid des masques FFP2 lavables ?

Il existe des masques de protection FFP2 certifiés pour être lavables à plusieurs reprises. Ils sont constitués de 4 couches de filtration, dont une couche infusée au cuivre. Ils doivent disposer de la norme NF EN 149 et du marquage CE pour être viables jusqu’à 60 utilisations.

Ces masques ont un coût important et leur efficacité est remise en cause par de nombreux experts. Les contrefaçons de masques lavables sont aussi nombreuses.

 Ce qu’il faut retenir

 
  • Les masques FFP2 offrent une protection de filtration supérieure à 98% face aux aérosols de taille moyenne 3 µm.
  • Ils sont recommandés pour lutter contre le SARS-COV2.
  •  La capacité de filtration semble peu diminuée par des lavages en machine mais le confort d’utilisation et la filtration purement électrostatique sont affectés.
  • Il existe des masques FFP2 lavables, mais il faut se méfier des contrefaçons lors de l’achat.

Il est recommandé de changer son masque de protection respiratoire toutes les 4 heures en période de coronavirus. Il est ainsi important d’acheter une grosse quantité de boite de masques chirurgicaux au vu de leur caractère à usage unique.

Retour haut de page