Choix de son masque de protection : la barrette nasale, un élément à ne pas négliger

Pour se protéger du Covid-19, les autorités sanitaires recommandent le port d’un masque ffp2 ou d’un masque chirurgical plutôt que le port d’un masque en tissu. La raison principale est que ces deux modèles ont un pouvoir filtrant bien supérieur à celui des masques artisanaux.

Mais savez-vous que la barrette nasale qui est intégrée joue également un rôle clé dans la protection contre les particules et les aérosols ?

La barrette nasale est-elle la même sur le masque chirurgical et sur le masque ffp2 ? Lequel des deux masques est le plus efficace ? Le point dans cet article.

masque ffp2

Pourquoi opter pour un masque avec barrette nasale ?

La barrette nasale est une petite tige en aluminium semi-rigide modulable qui s’insère à l’intérieur des masques de protection (partie supérieure). Elle permet de plaquer le masque sur les ailes du nez, pour bien le maintenir.

Sur un masque neuf, cette barrette est plate. Lors de la pose du masque de protection sur le visage, la barrette devra être pincée sur le nez. Elle s’adaptera ainsi à la courbure du nez. Grâce à cette petite tige en métal, le masque s’ajuste bien sur le visage et recouvre à la fois le nez, les joues et le menton. Cela présente un double avantage : le bon maintien du masque et une meilleure protection contre les particules.

A noter que ce pince nez est également un repère pour le sens de placement de son masque (la partie avec la barrette se met au-dessus). De plus, un autre atout de ce petit élément métallique est d’aider à prévenir la formation de buée pour les personnes portant des lunettes.

On retrouve la barrette nasale dans tous les masques ffp2 et dans la majorité des masques chirurgicaux (certains modèles n’en sont cependant pas pourvus). Par contre, les masques artisanaux en tissu possèdent très rarement une barrette nasale. Ils ont ainsi plus tendance à tomber que les deux autres modèles de masques de protection respiratoire, et sont bien moins efficaces.

masque ffp2

Quel est le masque avec barrette nasale le plus performant ?

La barrette nasale n’est pas la même sur un masque ffp2 et sur un masque chirurgical. En effet, sur un masque chirurgical, la tige est plus petite et couvre seulement les contours du nez. Le masque n’est donc pas totalement plaqué sur les côtés du visage et il existe un risque que les particules parviennent à passer sous cette partie.

En revanche, étant donné le format coque du masque ffp2 qui épouse parfaitement la forme du visage, la barrette est plus longue et recouvre non seulement le nez mais aussi une partie des joues. Le masque ffp2 est ainsi plus performant en termes de filtration des aérosols que le modèle chirurgical.

Pour l’achat de masques de protection contre le Covid-19, il est donc préférable de privilégier les modèles ffp2.

Comment bien porter son masque ffp2 ?

Pour porter convenablement son masque ffp2, il convient de suivre le procédé suivant :

  • Placer le masque sur le visage.
  • Positionner la barrette nasale au niveau du nez.
  • Tenir le masque ffp2 et passer les élastiques derrière les oreilles.
  • Pincer à présent la barrette nasale pour qu’elle soit bien ajustée sur le nez.
  • Ne plus toucher au masque jusqu’à son retrait (8H de port maximum).

 Ce qu’il faut retenir

  • La barrette nasale est un des éléments essentiels pour la bonne fixation d’un masque de protection.
  • On la trouve sur les masques ffp2 et sur la plupart des masques chirurgicaux.
  • Les masques en tissu, dépourvus de barrette nasale, sont à éviter.
  • Pour bien positionner son masque ffp2, la barrette nasale doit se placer au niveau du nez.
Conclusion : le masque ffp2 est le modèle de masque de protection le plus performant. Sa barrette nasale permet en effet de recouvrir l’ensemble du visage, et garantit une excellente filtration des particules. Pour une protection optimale, le ffp2 doit être changé au bout de 3H à 8H.
Retour haut de page