Guide du défibrillateur ? Pourquoi ? Quand ? Comment ?...

Les défibrillateurs automatisés externes sont de plus en plus répandus dans les lieux publics et les ERP. Parfois optionnels, parfois obligatoires, les défibrillateurs externes permettent de sauver de nombreuses vies. Pourtant de nombreux particuliers n’ont aucune connaissance en termes de réanimation cardio pulmonaire et de défibrillation, malgré la volonté affichée par le Ministère de la santé, d’accroître la prévention des risques cardiaques. Medisafe vous explique comment fonctionne un défibrillateur.

Qu’est ce qu’un
appareil de défibrillation?

Un défibrillateur cardiaque est un appareil de réanimation cardiaque via défibrillation. La défibrillation, que l’on peut appeler cardioversion, consiste à délivrer un choc électrique de manière volontaire afin de réanimer une victime d’arrêt cardiaque. Le choc délivré vise à rétablir un rythme cardiaque normal chez la victime en ciblant le coeur. Le rythme cardiaque normal est appelé rythme cardiaque sinusal. On emploie parfois l’expression « choquer le coeur » pour définir l’acte de défibrillation. La défibrillation consiste donc à mettre fin à la perturbation du rythme cardiaque en relançant les battements du coeur via une décharge électrique.

Comment fonctionne
un défibrillateur cardiaque?

Un défibrillateur automatisé externe DAE est un appareil qui fonctionne sur batterie. Sa mobilité est d’une grande importance dans le sauvetage cardiaque. Il est constitué d’un :
  • bloc électrique qui se charge d’alimenter le courant et qui permet au défibrillateur cardiaque de s’auto paramétrer en analysant le rythme cardiaque perturbé ou l’absence de rythme cardiaque de la victime.
  • Des électrodes font le lien entre l’appareil et la victime à réanimer, c’est par ces électrodes que sont envoyés les chocs électriques visant à rétablir un rythme cardiaque sinusal.
Un défibrillateur utilisé dans un hôpital n’est pas forcément un DAE, il s’agit d’un défibrillateur manuel avec moniteur. Ceux-ci sont réservés à des professionnels qualifiés. Ils analysent la fréquence cardiaque de la victime mais laissent au personnel soignant la prise de décision concernant les chocs électriques à délivrer. Les appareils professionnels ont pour avantage de délivrer l’électricité dans le corps avec d’avantage de contrôle qu’un défibrillateur automatisé. L’achat d’un défibrillateur avec moniteur n’est possible que par des services de santé spécialisés et agréés par l’État Français.

Dans quels cas utiliser un défibrillateur ?

Un défibrillateur cardiaque externe doit être utilisé pour faire face à un arrêt cardiaque ou tout autre trouble cardiaque associé à une perte de connaissance. Pour percevoir l’arrêt cardiaque chez une victime de perte de connaissance il faut:
  • Allonger la personne sur le dos
  • Assurer ses voies aériennes en lui ouvrant la bouche
  • Chercher l’absence de respiration ou la présence de GASPS (respiration lente, bruyante ou anarchique)
Si la victime présente ces troubles, elle est considérée en arrêt cardiaque. L’utilisation d’un défibrillateur est ainsi possible, couplée à une réanimation cardio pulmonaire sur la fréquence de 30 compressions thoraciques et 2 insufflations. Selon la loi française et le décret n° 2007-705 du 4 mai 2007, « Art. R. 6311-15. – Toute personne, même non médecin, est habilitée à utiliser un défibrillateur automatisé externe répondant aux caractéristiques définies à l’article R. 6311-14. ». Tout le monde peut donc utiliser un défibrillateur cardiaque. Un arrêt cardiaque arrive des suites d’une perturbation cardio-vasculaire. C’est le plus souvent un trouble du rythme cardiaque nommé fibrillation ventriculaire qui se caractérise par l’anarchisation du rythme cardiaque. Peu importe la cause de l’arrêt cardiaque, une réanimation cardio respiratoires (compressions thoraciques et bouche à bouche) et une défibrillation sont toujours les bons gestes à adopter. Il peut également être le résultat d’un infarctus du myocarde ou crise cardiaque. Dans ce cas précis, la victime ressentira quelques symptômes annonciateurs (engourdissement des muscles et du bras gauche, un souffle court, des vertiges, une sensation de pesanteur et des suées plus ou moins importantes). Une femme victime d’une crise cardiaque ressentira en amont une sensation d’épuisement, un essoufflement à l’effort et des nausées.

Comment utiliser
un défibrillateur cardiaque?

Il existe deux types de défibrillateurs cardiaques automatisés externes qu’il est possible d’implanter dans les lieux publics et établissements recevant du public :
  • le défibrillateur automatique qui se charge de délivrer le choc électrique sans que le sauveteur n’est à intervenir tout en assistant le processus de réanimation cardio pulmonaire.
  • le défibrillateur semi-automatique, plutôt adapté aux personnes ayant des connaissances en matière de secours. Ces défibrillateurs indiquent le moment ou le sauveteur doit appuyer sur le bouton afin de choquer le coeur. Une interface visuel et sonore assiste le sauveteur.
Dans les deux cas une analyse automatique permet de définir la fréquence, la puissance et la durée des chocs électriques. Les consignes du défibrillateur sont inscrites sur l’appareil et dictées par une fonction vocale et une interface visuelle dans la plupart des cas. Le torse de la victime doit être dégagé au maximum, il ne faut pas hésiter à enlever des vêtements ou raser une zone velue. Une trousse de secours dans l’entreprise avec des accessoires défibrillateurs est généralement placée à proximité du l’armoire du défibrillateur. Les électrodes doivent être placées sur le corps de la victime selon les consignes du défibrillateur ou celles de leur emballage. Les consignes sont différentes selon que la réanimation cardiaque doive se faire sur un enfant ou un adulte. Certains appareils comme le défibrillateur SCHILLER Fred Easy et le défibrillateur ZOLL AED Plus sont dotés d’une fonction métronome qui dicte le rythme des pulsations cardiaques à délivrer dans le massage cardiaque qui accompagne le processus de réanimation cardio pulmonaire.
  • 1. Placer les électrodes sur la victime en s’assurant qu’elles sont bien reliées au défibrillateur.
  • 2. Mettre en marche le défibrillateur afin qu’il analyse le rythme cardiaque pendant que la tentative de réanimation cardio pulmonaire continue.
  • 3. Laisser le défibrillateur envoyer le choc électrique de façon autonome s’il est automatique, en appuyant sur le bouton indiqué s’il est semi-automatique. Il ne faut jamais toucher la victime lors du choc.
  • 4. Reprendre le processus de réanimation via massage cardiaque et bouche à bouche (utilisez un Bavu ou un masque bouche à bouche) jusqu’au prochain choc .
  • 5. Si la victime reprend conscience, laisser l’appareil branché en cas de rechute. Dans tous les autres cas il est indiqué de continuer le processus jusqu’à l’arrivée de secours (Pompiers ou SAMU).
Il est recommandé aux chefs d’entreprise et aux responsables de collectivités de faire passer une formation défibrillateur premiers secours au maximum de membres de leur personnel afin de familiariser le plus de gens possibles à l’usage d’un défibrillateur.

Comment installer
un défibrillateur DAE?

Avant même de penser à installer le défibrillateur cardiaque sur son support ou dans son armoire, il est nécessaire d’insérer la batterie et de pré connecter les électrodes. Pour installer un défibrillateur il faut simplement percer quatre trous dans un mur en respectant les mesures précisées afin d’y visser l’armoire à défibrillateurs ou le support mural avec les vis et chevilles correspondantes au modèle. Pour un boîtier de chauffage extérieur, il est nécessaire de faire appel à un électricien qui se chargera de raccorder le boîtier chauffant au secteur. Il ne faut parfois pas hésiter à faire appel au fournisseur pour la pose d’un défibrillateur. Une fois l’appareil en place, il faut installer 5 panneaux de signalisation obligatoires pour rendre lisible l’accessibilité au défibrillateur automatisé externe. Quatre panneaux indiquant le chemin menant au défibrillateur, un panneau indiquant l’a présence de l’appareil et un panneau indiquant les informations de maintenance du défibrillateur. Quelle que soit le prix du défibrillateur, il nécessitera toujours une maintenance précise, on ne néglige pas un appareil qui peut sauver des vies. L’emplacement du défibrillateur de secours doit être stratégique afin que l’accès y soit le plus simple possible. Il est recommandé de placer son DAE :
  • À l’extérieur sur un bâtiment facilement identifiable
  • Dans une armoire à défibrillateur si possible
  • À une température oscillant entre 10°c et 43
  • Dans une armoire défibrillateur chauffante si les conditions climatiques sont à risque
  • À la vue du plus grand nombre
Une fois son défibrillateur automatisé externe installé, il est obligatoire de l’inscrire à la base de données nationales Geo’DAE définie par l’arrêté du 29 octobre 2019. Cette base permet notamment aux usagers de l’application Staying Alive, de savoir à quelle distance se trouve le défibrillateur le plus proche.

Quelle maintenance pour
un défibrillateur public?

La maintenance concernant les défibrillateurs publics et en entreprise doit être faite régulièrement selon l’objectif fixé par l’employeur, le tenancier ou la collectivité sur un cahier de maintenance ou registre de sécurité. Il est fortement recommandé de faire réaliser la maintenance du produit par le fournisseur du défibrillateur cardiaque afin de s’assurer qu’il connaisse parfaitement le fonctionnement de l’appareil et ait facilement accès aux pièces de rechange défibrillateur. Certains défibrillateurs cardiaques sont dotés d’une fonction d’auto-analyse régulière qui permet de détecter les défaillances techniques en amont, un rapport étant envoyé au fournisseur en cas de dysfonctionnement. Chaque défibrillateur automatisé doit être doté d’une seconde paire d’électrode médicale au cas-où la première se révélerait défectueuse lors d’une tentative de sauvetage d’arrêt cardiaque.

Précautions d’emploi à l’utilisation d’un défibrillateur automatisé :

Un défibrillateur cardiaque nécessite d’être employé en respectant certaines règles :

  • Ne pas utiliser un défibrillateur sur une personne consciente.
  • Le torse de la victime d’arrêt cardiaque doit être sec et si la victime est velue il vaut mieux raser la zone sur laquelle placer les électrodes avec un rasoir jetable (qui accompagne le plus souvent un défibrillateur). L’usage d’alcool pour sécher le torse de la victime est formellement interdit, pour risque d’inflammation.
  • Un défibrillateur DAE peut être utilisé sur une surface métallique à condition que les électrodes médicales ne soient pas en contact avec le sol. Il est conseillé de mettre un tissu sous la victime si possible.
  • Un défibrillateur peut être utilisé sous la pluie et la neige, mais si le sol est mouillé mieux vaut chercher à déplacer la victime sur un sol sec.
  • Il ne faut en aucun cas toucher la victime au moment de la délivrance du choc électrique.
  • Il ne faut pas défibriller quelqu’un à proximité de produits inflammables.
  • Il ne faut pas utiliser de téléphone à proximité d’un défibrillateur DAE, cela peut perturber l’analyse de l’appareil.
  • Il ne faut pas défibriller quelqu’un qui montre des signes de possession d’un pacemaker automatique (cicatrices sous la clavicule gauche ou boîtier interne ressortant).

 Ce qu’il faut retenir

  • La défibrillation consiste à relancer un rythme cardiaque normal chez une victime d’arrêt cardiaque via chocs électriques.
  • Un défibrillateur automatisé externe est alimenté en énergie par une batterie, il est relié à la victime de troubles cardiaques par des électrodes à usage unique.
  • Un individu peut nécessiter une défibrillation dès lors qu’il a perdu conscience et qu’il ne respire plus du tout ou que sa respiration est anarchique..
  • Un défibrillateur analyse le rythme cardiaque de la victime de façon autonome.
  • Les défibrillateurs publics doivent être indiqués par 5 panneaux de signalisation..
  • Selon la législation française, tout le monde peut utiliser un défibrillateur face à un arrêt cardiaque.
  • La maintenance d’un défibrillateur nécessite un entretien de révision régulier selon une période prédéfinie par le possesseur de l’appareil.
  • Il est conseillé d’installer son DAE à l’extérieur sur un support mural ou une armoire à défibrillateur.

Conclusion : l’ implantation d’un défibrillateur au sein d’une entreprise, une collectivité ou un lieu public est un investissement qui permet de sauver des nombreuses vies. Pourtant peu de gens ont suivi une formation afin de bien connaître cet appareil de sauvetage qui peut parfois effrayer.

Retour haut de page