Qu'est-ce que le strapping ?

Strapping

Comment faire un strapping genou, un strap cheville, un bandage du poignet ou encore un strap de l’épaule ? Découvrez ci-dessous nos tutos pour bander un membre douloureux en quelques étapes seulement !

Le strapping PIED

Le strapping jambe

Le strapping main

Le strapping bras

Le strapping est une technique de contention plus ou moins souple réalisée par entrecroisement de bandes (bande adhésive ou bande élastique). Ce procédé maintient ainsi une articulation ou un membre touché dans une position dans laquelle la douleur est amoindrie ou inexistante.

Effectué dans un sens précis, l’entrecroisement restreint les mouvements de l’articulation ou du muscle concerné, afin d’éviter tout risque d’aggravation. Le bandage de strap soulage donc une douleur ressentie au niveau d’une articulation ou d’un membre. Il s’utilise en cas d’entorse (cheville, doigt, coude, genou…), de fractures, d’accidents musculaires ou en tant que compression pour limiter le saignement. Tout comme les bandes de taping K Tape, bandage adhésif thérapeutique très prisé des sportifs, le strapping est très populaire dans le milieu du sport, où les blessures sont légion.

Dans quel cas a-t-on recours à un strapping ? Comment procéder au bandage ? Que peut-on strapper ? Quelles sont ses limites ? Lisez notre article pour tout savoir sur le strapp !

Les bénéfices du strapping

Le strapping joue un double rôle puisqu’il sert à la fois à accélérer la cicatrisation et à soigner des douleurs, mais aussi à éviter des blessures. Cette deuxième fonction est notamment très courante chez les sportifs, qui peuvent ainsi soutenir une articulation ou un membre très sollicité ou fragile.

technique strap

Visée préventive

Le strapping préventif est effectué la plupart du temps pour protéger un membre soumis à des gestes répétitifs. Par exemple, un employé dont les tâches nécessitent constamment les mêmes gestes du poignet pourra le strapper pour le maintenir et éviter par conséquent un mauvais mouvement. Les sportifs sont également nombreux à strapper une partie du corps indispensable dans leur pratique sportive afin de la protéger.

En sport, on retrouve ainsi souvent des bandages à l’avant-bras pour prévenir le tennis elbow ou aux doigts pour empêcher l’entorse du doigt. Mais aussi au mollet contre la déchirure musculaire et au niveau du tendon d’Achille, très exposé à la tendinite.

De plus, le strapping préventif joue un rôle psychologique dans le sens où il rassure les sportifs dont l’une des principales craintes est de se blesser.

Visée thérapeutique

Parmi les bénéfices d’un bandage de strapping, on peut citer la protection et le maintien d’un muscle ou d’une articulation, la limitation d’un mouvement ou la résorption d’un oedème. Sans oublier l’amélioration de la cicatrisation, la stimulation du drainage et bien sûr la réduction des douleurs.

La fonction du strapping est en effet de guérir des blessures, mais il peut également être réalisé en urgence dans les secondes qui suivent le traumatisme. Le strapping d’urgence a un effet compressif qui va favoriser la coagulation sanguine et prévenir le développement d’un oedème.

Le strap est efficace en complément d’autres méthodes de soin dont : la pose de froid après le choc, du repos et l’élevation de la zone blessée (protocole RGCE – repos, glace, compression, élévation). Par ailleurs, des séances de kinésithérapie ou la prise d’anti-inflammatoires peuvent être prescrites en plus du strapping pour les blessures sévères.

Enfin, un bandage de contention strapp est souvent appliqué dans la période de rééducation pour protéger la partie du corps encore fragile.

Comment faire un strapping ?

bandage pied

Les bandes de strapping

Élément incontournable de tout strapping : les bandes médicales. Un strapp de contention est souvent conçu à partir d’une bande de strapping adhésive (de type Elastoplast), d’une bande élastique (Tensoplast de BSN Médical) et parfois d’une bande cohésive (Cohéban).

La bande adhésive élastique est utilisée pour les embases, dont la pose constitue la première étape d’un strapping. Mais elle sert aussi à concevoir des attelles actives qui vont bloquer certains mouvements et apporter un effet correcteur. Le strapping en bandes cohésives est quant à lui conseillé aux personnes qui présentent une peau sensible ou une allergie à un adhésif médical.

Que ce soit pour un strap d’urgence ou en attendant une consultation médicale, il est toujours bon d’avoir des bandes de strap dans son armoire à pharmacie !

Qui peut réaliser un strapping ?

Il est tout à fait possible d’apprendre à effectuer le strapping d’une articulation ou d’un membre via les informations partagées sur internet (par exemple les vidéos de tutoring, les fiches pratiques…).

Néanmoins, il est fortement recommandé de se tourner vers un professionnel qualifié (kinésithérapeute, ostéopathe, médecin du sport) afin d’éviter tout risque. En effet, la mise en place des entrelacements de bandes de strapping nécessite une connaissance de l’anatomie humaine.

Ainsi, un bandage trop souple sera totalement inefficace, tandis qu’une mauvaise réalisation pourrait gêner la circulation du sang. En outre, un spécialiste sera plus à même de déterminer quels mouvements sont à bloquer, comment bien maintenir l’articulation touchée ou de quelle manière entrelacer les bandes adhésives.

strap pouce

Limites du strapping

Le strapping est une technique de bandage qui ne représente pas à elle seule un traitement médical. En effet, si le strapp contribue à protéger une articulation ou un membre, à accélérer la cicatrisation d’une lésion et à soigner une blessure, seules les blessures bénignes (tendinites, entorses, déchirures…) peuvent être traitées à l’aide d’un bandage de strap médical. En ce qui concerne les lésions graves, il est conseillé de se tourner vers une autre solution de soin.

Orthèse

Le port d’une orthèse de type attelle, genouillère, protège poignet, épaulière ou encore chevillère, est recommandé pour des entorses de stade avancé par exemple. Ce matériel orthopédique effectue une contention qui va stabiliser l’articulation ou le muscle fragilisé. Résultats : des douleurs apaisées et une cicatrisation plus rapide.

Opération chirurgicale

Une intervention chirurgicale est indiquée pour les blessures les plus sévères, ne pouvant être guéries au moyen d’un bandage de strap ou du port d’une orthèse. Une radiographie permettra au médecin d’ortienter son diagnostic vers une opération chirurgicale.

Quoi qu’il en soit, bien garder à l’esprit que seul un professionnel de santé est en mesure d’établir le diagnostic adapté à la lésion. En cas de doute, il convient donc de toujours consulter son médecin.

 Ce qu’il faut retenir

    • Le strapping est une technique médicale de contention souple à l’aide de bandes.
    • Les principaux bienfaits du strapping sont la compression et le maintien de membres, l’amélioration de la cicatrisation et le soulagement de douleurs.
    • Bandes adhésives et bandes élastiques sont les deux bandes médicales les plus fréquentes en strap.
    • Le bandage de strap est très répandu en sport ; les sportifs y ont recours en prévention comme en soins.
    • La pose d’un strapping doit être encadrée par un professionnel de santé.
    • Le strap n’est pas un traitement à lui seul. Il s’accompagne souvent de l’application de glace, de séances de kiné ou encore de la prise d’anti-douleurs.
    • Une orthèse ou une intervention chirurgicale peuvent être indiquées pour les blessures les plus sévères pour lesquelles le strap sera inefficace.
Conclusion : Le bandage de strap est une méthode thérapeutique utilisée dans le cadre d’un traitement global. Elle aide à apaiser des douleurs, à guérir certaines lésions légères, ainsi qu’en prévention. Son application suit un procédé précis qui doit être encadré par un professionnel de santé. La bande de strap est l’élément central d’un strapping, notamment la bande extensible et la bande adhésive. Découvrez l’ensemble de nos bandes et matériel médical sur notre site medisafe.fr.
Sources : Techniques de strapping recommandées par BSN Medical
Retour haut de page