Comment réaliser un strapping du pouce ?

Le strapping est une technique de contention souple via l’immobilisation d’une articulation ou d’un membre. Elle nécessite l’entrecroisement de bandes dans un sens précis et en adhésion parfaite à la peau. Un strap se fait à l’aide de bandes médicales : bande cohésive, adhésive ou élastique, et répond à un procédé bien précis. Comment strapper un pouce ?

Découvrez notre tuto pour soigner une entorse du pouce en quelques étapes !

strapping pouce

Strapping du pouce : pourquoi et quand faut-il strapper ?

Tendinite, luxation et foulure sont quelques-une des lésions fréquentes du pouce. Toutefois, l’entorse est de loin la blessure du pouce la plus courante. Il s’agit le plus souvent de la lésion du ligament de l’articulation métacarpo phalangienne (ligament latéral interne). Lors d’une chute ou d’un choc en sport, le pouce se trouve dans une position anormale qui dépasse son écartement maximal naturel avec la main. Le ligament subit alors un étirement trop important : c’est l’entorse. Les pratiquants de sports de balle (volley, handball, rugby, basket) sont particulièrement exposés à l’entorse du pouce. Un strap de pouce va permettre de le maintenir pour que le ligament blessé retrouve sa longueur initiale.

Deux rôles majeurs sont ainsi attribués au strapping du pouce :

  • Il soulage l’articulation lésée suite à une entorse ou une lésion importante du pouce. Il peut limiter en même temps tout mouvement susceptible d’aggraver la lésion, tout en respectant le rôle fonctionnel du membre. Une action antalgique du strapping lui permet de faire des mouvements simples. C’est donc un moyen thérapeutique courant qui apaise et favorise la cicatrisation de l’entorse du pouce.
  • À titre préventif, le strapping a pour rôle de protéger le doigt contre d’éventuelles blessures lors d’activités à risque.
A savoir : un bandage de strap au pouce ne sera indiqué que dans le traitement d’une entorse bénigne, d’une foulure ou d’un déboîtement léger. En revanche, pour guérir une entorse grave ou une fracture du pouce, il faudra opter pour le port d’une attelle ou d’un plâtre. Dans les cas les plus sévères, une opération chirurgicale sera indiquée.

Quoiqu’il en soit, toujours consulter son médecin ou un professionnel de santé en cas de douleur au pouce. En effet, une entorse au pouce non ou mal soignée peut entraîner une instabilité chronique et une perte d’efficacité de la pince pouce-index.

Les fonctions de chaque bande

Bande extensible, adhésive, cohésive, embase, attelle, Velpeau… Chaque bande a un rôle bien précis lors du strapping. Avant tout, le choix des tissus mousse est important pour protéger la peau sous contention. Le Tensoban peut empêcher des irritations ou éviter toutes formes de réactions cutanées.

Notons qu’un strapping sur l’articulation d’un pouce blessé doit privilégier des bandes circulaires non tendues avec un point d’ancrage précis. Des attelles actives garantiront un effet correcteur sur le doigt.

Technique de pose du strapping du pouce (entorse pouce)

Étape 1

Pour faire un strapping du pouce, se munir tout d’abord d’une bande adhésive rigide (non élastique) type Strappal. La couper en pattes (taillée en deux sur les trois quarts de la longueur) et la placer sur la première phalange.

Faire de même avec deux autres bandes, légèrement décalées les unes des autres, afin de couvrir toute la partie dorsale du pouce.

strapping pouce

Étape 2

strap pouce
Poser ensuite une embase autour du poignet avec une bande extensible. L’embase est le premier élément du strapping. Elle consiste à coller les bandes de manière à prendre ancrage au niveau de l’articulation radio-cubitale inférieure du poignet.

Cette étape doit se faire sans aucune force de tension. Puis appliquer une autre bande autour du pouce, qui se termine sur l’embase. L’objectif est ici de positionner le pouce en extension.

Étape 3

Reproduire l’étape 1 du côté opposé (sur l’éminence Thénar).
strapp pouce

Étape 4

bandage entorse pouce
Recouvrir le bandage de pouce avec une bande placée en spirale tout autour de la main et finir sur l’embase, sans serrer le poignet. Cette contention bloque en effet l’articulation métacarpo-phalangienne du pouce, mais laisse le poignet libre.

Un tuto vidéo de strap du pouce fait par DrSport, que nous recommandons de suivre sur Youtube :

Conseils pour le strapping du pouce

Même si les bandes sont perméables pour que l’air ou l’eau circule, il ne faut pas mouiller le bandage. Vérifier également que le sujet ne fasse pas une allergie (peau rouge, démangeaison ou gonflement) une fois le strapping effectué. A noter : l’application momentanée de froid (entre 10 à 15 minutes) favorise un effet d’atténuation et de résorption de la douleur. Attention : veiller à ne pas trop serrer les bandes puisque des complications peuvent être observées (en cas de diabète, de trouble de la circulation veineuse ou encore d’une maladie périphérique d’ordre artériel).
Enfin, l’application d’un anti-adhésif est conseillée lors de la dépose afin d’éliminer les résidus de colle restant.

Les alternatives au strapping

L’attelle

Un traitement orthopédique au moyen d’un protège pouce (de type Thuasne Sport ou BSN Médical, disponibles en pharmacie), réduira la douleur et aidera à la cicatrisation du ligament ou des ligaments lésés du pouce. Une orthèse d’immobilisation s’utilise en soin, en prévention des blessures ou pour la reprise d’activité. Le plus souvent en néoprène avec des sangles élastiques réglables, l’attelle de pouce est très prisée par les sportifs. Elle permet en effet l’évacuation de la transpiration sans restreindre les mouvements.

Le K Tape

Le taping du pouce prévient l’entorse et soulage la tendinite. Les bandes adhésives colorés de kinesiologie K Tape ont effectivement des bienfaits en termes de stimulation de la circulation sanguine et d’amélioration du drainage lymphatique.

 Ce qu’il faut retenir

  • Le pouce est sujet à des lésions telles que l’entorse, la tendinite, la luxation ou encore la foulure.
  • Le strapping est une technique médicale pour soigner certaines pathologies bénignes comme les entorses du pouce. Ces dernières sont des blessures ligamentaires fréquentes dans les sports de balle.
  • Pour des lésions plus sévères, on préfèrera le port d’une attelle, d’un plâtre ou encore une opération chirurgicale.
  • Les bandes médicales (bande élastique ou adhésive) permettent d’effectuer une contention souple.
Le strapp d’un pouce est très courant en milieu sportif (sports de balle), en traitement ou même en prévention. La mise en place de bandes de strapp doit être encadrée par un médecin, kiné ou autre professionnel de santé. En effet, le strap n’est adapté que dans certaines conditions ; il faudra parfois privilégier le port d’une attelle ou subir une intervention chirurgicale.

Pour choisir les bandes médicales les plus adaptées à la réalisation d’un strapping du pouce, rendez-vous sur notre site medisafe.fr.

Sources :

  • Technique de strapping pouce recommandée par BSN Medical
Retour haut de page