Réaliser un strapping du genou efficace en quelques étapes !

Le strapping est une technique de contention souple destinée à immobiliser un membre. On peut y recourir suite à une entorse qui a entraîné la lésion des ligaments ou pour guérir une tendinite du genou. Le strapp consiste à entrecroiser des bandes dans un sens précis, pour que celles-ci adhèrent parfaitement à la peau qui entoure la partie du corps à traiter. Pour réaliser un bandage de strapping, on utilise des bandes adhésives et des bandes extensibles.
Comment mettre un strap au genou ? On vous dit tout dans ce tuto !

strapping genou

Ses différents rôles

Très prisé dans l’univers du sport, le strapping est une pratique reconnue pour ses multiples vertus. Le strapp peut jouer plusieurs rôles, par rapport au type de montage choisi (limitatif, compressif ou en contre-pression) :
  • Antalgique : il soulage la douleur et rassure le patient.
  • Thérapeutique : il favorise la cicatrisation, mais la pose devra se faire au moment de la phase inflammatoire ou de la blessure.
  • Préventif : il va servir à protéger le membre contre les gestes brusques et autres mouvements extrêmes. La bande adhésive neutre est parfaite, quel que soit le mouvement à entreprendre.
  • Éducatif : la restriction des gestes garantit un rétablissement plus rapide.

Strapping du genou : pourquoi et quand faut-il strapper ?

Les genoux permettent la stabilité du corps ainsi que sa mobilité par des mouvements de flexion et d’extension. De ce fait, cette articulation est exposée à un ensemble de pathologies : rupture du ligament (croisé antérieur ou croisé postérieur), tendinite, ou rupture du tendon rotulien et arthrose. Mais aussi syndrome rotulien, fracture, luxation et entorse du ligament collatéral tibial et ligament latéral interne (LLI). Ces blessures du genou sont très fréquentes en sport et notamment en ski. C’est pourquoi les sportifs sont nombreux à se tourner vers le strap. En effet, l’un des avantages de ce dernier est qu’il rend possibles les activités physiques avec un traitement et un suivi adéquats.

Les fonctions de chaque bande

Le choix de produits de qualité (Tensoban et Tensospray) est déterminant pour une cicatrisation rapide. Quelle bande de strapping genou choisir ? Voici les différentes fonctions des bandes de strapp :
  • Tissu mousse : il permet entre autres d’éviter les réactions cutanées, mais aussi les irritations rencontrées sur les zones de frottement.
  • Embase : il s’agit de bandes circulaires non tendues utilisées en tant que point d’ancrage pour les attelles actives.
  • Attelle active : ces bandes sont indispensables en raison de leur effet correcteur.

Protocole de pose pour entorse au genou

Nous allons voir ici comment bander un genou blessé dans les cas d’entorse (ligament collatéral tibial et ligament croisé antérieur). Les étapes ci-après sont à respecter pour un strapping genou réussi :

Strapping du ligament collatéral tibial (LLI)

Étape 1

Tout d’abord, mettre en place, sans tension, une embase au-dessus du genou puis une deuxième sous la rotule, avec des bandes de strap extensibles. Positionner ensuite quatre attelles actives côté interne. Celles-ci sont placées d’arrière en avant de l’axe de flexion-extension et se chevauchent de moitié.
Strapping genou

Étape 2

strapper genou
Faire de même côté externe. Cette étape permettra de renforcer la limitation des amplitudes de flexion et d’extension.

Étape 3

Coller enfin, en spiroïde, une bande adhésive non élastique de l’embase inférieure, côté externe, jusqu’à la face antérieure de la cuisse en croisant le compartiment interne. Une deuxième bande sera posée à l’identique, en commençant par la fin.
bander genou

Strapping du ligament croisé antérieur (LCA)

Étape 1

Reproduire les trois premières étapes du strapping du ligament collatéral tibial.
strap genou

Étape 2

bandage ligaments croisés
Poser une première bande extensible, puis une deuxième, au niveau des muscles ischio-jambiers. Chacune doit chevaucher de moitié la précédente. Faire cette opération côté interne et côté externe. Toutes les bandes vont se croiser en haut du tibia.

Étape 3

Solidifier le bandage genou à l’aide d’une bande élastique placée en spiroïde sur les bandes précédemment appliquées.
strapping ligaments croisés

Un tuto vidéo de strap genou fait par Hugo Vasse Kiné du sport, que nous recommandons de suivre sur Youtube :

Conseils utiles pour un strapping du genou efficace

Penser à raser la zone du pansement avant d’effectuer un strap de genou. Ce préalable réduira effectivement la douleur causée par les poils arrachés durant la réfection. Il est également possible d’appliquer du froid sur la zone à traiter, afin de calmer l’inflammation. Pour toute pose d’un strapping, demander conseil à un professionnel de santé reste de rigueur pour un traitement adapté à la lésion. Bon à savoir : appliquer un anti-adhésif permet d’éliminer les résidus de colle suite au retrait du strap.

Les alternatives au strapping

Le taping

Le K Tape est efficace pour apaiser une douleur au genou. La pose de ces bandes colorées vient en effet activer les mécano-récepteurs de la peau. Cela va améliorer le drainage, protéger les fascias et maintenir le genou. Mais aussi décongestionner les articulations lésées et réduire la douleur. Les bandes de K tape ont la cote auprès des sportifs qui peuvent conserver leur liberté de mouvements. Une bande de kinesiologie K taping sera donc utilisée dans les cas d’arthrose et de tendinite, suite à une opération du genou (ligaments croisés) et pour accompagner la rééducation. Le taping n’est pas, en revanche, suffisant à lui seul pour traiter les lésions sévères des genoux.

La genouillère

Le strapping n’est pas adapté pour les blessures de gravité moyenne. On pourra alors opter pour un traitement à l’aide d’une genouillère, comme celles de Donjoy. Ce matériel orthopédique opère une contention, garantissant ainsi une stabilisation de la rotule et un bon maintien du genou fragilisé. Une orthèse du genou peut également être portée par le sportif à titre préventif.

 Ce qu’il faut retenir

  • Rupture du ligament croisé antérieur, tendinite du tendon rotulien, ou encore arthrose et entorse du ligament collatéral tibial, font partie des pathologies du genou les plus courantes.
  • Le strapping participe à guérir les lésions bénignes des genoux.
  • Pour être efficace, cette méthode doit être encadrée par un professionnel de santé.
  • D’autres méthodes de guérison des blessures au genou existent : le port d’une genouillère et l’application de bandes de kinesio taping.
Un bandage de strap va aider à guérir certaines lésions du genou grâce à sa fonction d’immobilisation. Le strapping permettra également de prévenir entorse et tendinite du genou et de protéger l’articulation encore fragilisée suite à une opération. Grâce à leurs propriétés élastiques et adhésives, les bandes de strapp garantiront un bon maintien du bandage, des douleurs moindres et une cicatrisation plus rapide. Découvrez l’ensemble de nos produits (bande cohésive, extensible ou adhésive) sur notre site de e-commerce.
Retour haut de page