Le Système de Sécurité Incendie ou SSI

Tout établissement recevant du public (ERP) doit disposer d’un système de sécurité incendie (SSI) performant pour protéger les occupants, les biens, et également l’environnement. Même si les pertes humaines restent heureusement rares grâce à un plan d’évacuation efficace, les conséquences économiques peuvent s’avérer désastreuses. Près de 70 % des entreprises sinistrées déposent leur bilan en quelques mois. La mise en place d’un SSI avec matériel incendie s’avère nécessaire pour prévenir un incendie en ERP.

Qu’entend-on par ERP ? Un établissement accueillant des personnes externes à l’entreprise est considéré comme un ERP (restaurants, établissements de santé, écoles, administrations, etc.). Une entreprise ne recevant pas de public n’est donc pas considérée comme étant un ERP.

Attention, les immeubles de grande hauteur (IGH) ainsi que les installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) se doivent aussi d’avoir une installation SSI.

ssi incendie

Les cinq catégories de SSI

Il existe 5 catégories de système de sécurité incendie en ERP, classées par complexité décroissante :

  • Catégorie A
  • Catégorie B
  • Catégorie C
  • Catégorie D
  • Catégorie E

Chaque ERP doit choisir la catégorie de SSI incendie qui lui convient en fonction du niveau de risque et le mieux reste de prévoir le SSI lors de la création des locaux. Si le risque incendie s’avère très élevé, il faut opter pour la catégorie A. Et la catégorie E correspond ainsi au risque le moins élevé.

Définition des différents dispositifs SSI

Le système de sécurité incendie permet d’alerter en cas de départ de feu avec le SDI (Système de détection incendie). Il déploie aussi automatiquement le processus de mise en sécurité : le SMSI (Système de Mise en Sécurité Incendie).

Le SSI de catégorie A

Il s’agit du système de sécurité incendie en ERP le plus complet. Il exige de respecter une norme incendie très stricte afin de renforcer la prévention incendie. Il requiert notamment un plan d’évacuation plus performant incluant à minima l’installation d’un détecteur optique de fumée et d’extincteurs dédiés à chaque type de feu. Cette solution de sécurité incendie comporte deux systèmes :

Le Système de Détection Incendie (SDI) inclut :

  • Des détecteurs automatiques (Détecteurs Automatiques Incendies ou DAI) : ils permettent de détecter de la fumée, de la chaleur, des flammes ;
  • Des déclencheurs manuels (Déclencheurs Manuels d’Alarme ou DMA) : qui peuvent être actionnés par toute personne qui constate un départ de feu ;
  • Un Equipement de Contrôle et de Signalisation (ECS) : qui centralise les informations reçues par les détecteurs et déclencheurs et valide ou non le danger.

Le Système de Mise en Sécurité Incendie (SMSI) est composé de :

  • Un Equipement d’Alarme (EA) : diffuseurs de signaux d’alarme et de messages d’alerte.
  • Des Dispositifs Actionnés de Sécurité (DAS).
  • Un Centralisateur de Mise en Sécurité Incendie (CMSI) : c’est une unité centrale qui reçoit l’information de l’ECS et comprend trois parties :
    • Une Unité de Signalisation (US) : elle affiche l’état des différents DAS.
    • Une Unité de Commandes Manuelles Centralisées (UCMC) : elle permet d’agir à distance sur ces dispositifs.
    • Une Unité de Gestion d’Alarme (UGA) : elle contrôle les diffuseurs d’alerte.

Le centralisateur de mise en sécurité incendie peut aussi comprendre une quatrième partie : une Unité de Gestion Centralisée des Issues de Secours (UGCIS).

Il est parfois nécessaire d’installer des Dispositifs Adaptateurs de Commandes (DAC) entre le centralisateur de mise en sécurité et les dispositifs actionnés de sécurité.

Les dispositifs actionnés de sécurité ou DAS ont trois fonctions, toutes destinées à limiter la propagation du feu et à mettre en sécurité les personnes présentes  :

  • le compartimentage :  en fermant par exemple les portes ou clapets coupe-feu ;
  • le désenfumage : en ouvrant les volets ou en activant les moteurs de soufflage et d’extraction ;
  • l’évacuation : en déverrouillant les issues de secours par exemple.

Le SSI sécurité de catégorie A est toujours alimenté par une source d’énergie normale et une source de sécurité secondaire avec une autonomie définie par une réglementation incendie stricte.

Le SSI de catégorie B

Il s’apparente grandement au système de sécurité incendie de catégorie A, mais sans le système de détection incendie. De simples déclencheurs manuels branchés au centralisateur de mise en sécurité incendie assurent la commande.

Le SSI de catégorie C

Cette catégorie de système de sécurité incendie doit aussi être alimentée par deux sources. Il se compose d’un équipement d’alarme et de dispositifs actionnés de sécurité.

L’équipement d’alarme comporte :

  • Des déclencheurs manuels ;
  • Des Blocs Autonomes d’Alarme Sonore (BAAS) ;
  • Des diffuseurs sonores.

Les dispositifs actionnés de sécurité sont gérés au niveau d’un Dispositif de Commande avec Signalisation (DCS).

Le SSI de catégorie D

Le système de sécurité de catégorie D se compose de :

  • Un équipement d’alarme type 3 qui comprend des déclencheurs manuels et des blocs autonomes d’alarme sonore.
  • Un système de mise en sécurité incendie comportant des dispositifs actionnés de sécurité, un dispositif de commandes manuelles regroupées (DCMR) qui peut déclencher des DAS dans plusieurs secteurs et des dispositifs adaptateurs de commandes  qui reçoivent l’ordre de commande de sécurité et la transmettent aux DAS. 

Le SSI de catégorie E

Composée entre autres d’une alarme incendie, cette catégorie de système de sécurité incendie reste la plus minimaliste de toutes. Elle est simplement constituée de :

  • Un bloc autonome d’alarme incendie
  • Des déclencheurs manuels
  • Des diffuseurs sonores
système sécurité incendie
Résumé du fonctionnement du Système de Sécurité Incendie

Équiper son entreprise contre les incendies

Le Code du travail a défini une réglementation incendie pour garantir la sécurité des ERP. Il vous sera impératif d’équiper votre établissement professionnel d’un détecteur de fumée à chaque étage. En cela, il s’avère impératif de limiter tous les éléments susceptibles de déclencher un incendie.

En prévention, vous pouvez installer un extincteur 6kg, pour que la protection du personnel, des locaux et des biens matériels soit assurée en cas d’incendie. Cet extincteur à poudre ABC que ce soit en pression permanente ou pression auxiliaire, convient à la plupart des cas d’incendie, il est un équipement de base de toutes les entreprises.

Vous pouvez choisir l’extincteur incendie selon les différents risques évalués au préalable sur un registre de sécurité. Ce peut aussi être un extincteur 1kg si la surface à protéger est restreinte ou pour un véhicule professionnel. Par ailleurs, un extincteur à eau peut s’avérer pratique pour votre SSI incendie. En outre, les détecteurs de fumée demeurent indispensables dans les bureaux de petites PME par exemple.

Toujours dans le but de garantir une sécurité incendie optimale à tous les salariés, une consigne de sécurité incendie doit être complétée et mise à jour régulièrement, et un plan d’évacuation approprié sera affiché à des endroits stratégiques de l’établissement. Les employés seront formés à utiliser correctement les robinets d’incendie armés. Il est même conseillé d’organiser des simulations d’évacuation pour que tout le monde puisse être bien préparé à affronter un tel incident. Chaque salarié doit connaître la réglementation incendie ainsi que les consignes évacuation incendie.

Effectuer une formation incendie en entreprise

Pour assurer la sécurité incendie de tous, la loi exige au chef d’établissement ERP de former ses salariés (Art 231-3-1). Chaque employé doit suivre une formation en sécurité adaptée à son poste de travail (avec un plan d’intervention). Autrement, le chef d’entreprise endosse toute responsabilité pénale en cas de blessure ou de décès dû à un incendie au travail. L’utilisation de matériel incendie peut être d’une grande utilité lors de la formation en sécurité incendie.

L’objectif consiste à prévenir les incendies et de savoir comment réagir en cas de départ de feu.

Selon le Code du Travail, la formation en sécurité incendie incombe à l’employeur. Elle doit être reconduite tous les 6 mois. Le plan d’évacuation et l’utilisation des extincteurs constituent les principaux sujets de chaque formation SSI incendie.

Le registre de sécurité et à revoir à ce moment là.

Découvrez une vidéo illustrant le fonctionnement du Système de Sécurité Incendie pour la formation SSIAP (Service de Sécurité et d’Assistance à Personnes)

 Ce qu’il faut retenir

  • Définition du SSI : ensemble d’équipements permettant de recueillir les informations concernant un éventuel danger, les traiter et actionner la mise en sécurité d’un bâtiment. Il facilite l’évacuation des personnes, limite la propagation du feu et favorise l’intervention des pompiers. 
  • Le Système de Détection d’Incendie : c’est le premier élément du SSI. Les dispositifs de détection sont automatiques (DAI) ou manuels (DMA). Les détecteurs automatiques fonctionnent de façon autonome (détecteur ionique, optiques de fumées, thermiques, optiques de flammes). Le déclencheur manuel disposé à chaque niveau dans des zones de circulation permet aux personnes présentes d’alerter en cas de départ de feu.
  • L’Equipement de contrôle et de signalisation (ECS) : il reçoit l’information du système de détection incendie, valide ou non le danger, localise la zone concernée.
  • Le Centralisateur de mise en sécurité incendie (CMSI) : il est connecté à l’ECS et gère les alertes sonores diffusées dans l’établissement et les dispositifs permettant s’assurer la sécurité (appelés Dispositifs Actionnés de Sécurité ou DAS) tels que les portes coupe-feu pour limiter la propagation de l’incendie, les moteurs de soufflage pour désenfumer, le déverrouillage des portes de secours pour faciliter l’évacuation…

Conclusion : la mise en place d’un système de sécurité incendie adéquat au sein de votre ERP ne constitue pas seulement une obligation, c’est un devoir. Selon le niveau de risque incendie des lieux, il faut choisir la bonne catégorie de SSI incendie. En tant que chef d’établissement, vous devez octroyer une formation en sécurité incendie à l’ensemble du personnel. Bien évidemment, la mise en place d’équipements de prévention incendie comme des extincteurs et des détecteurs de fumée reste une priorité. Spécialiste en sécurité incendie, Medisafe vous propose justement une large gamme de matériel incendie de première qualité.

 

Retour haut de page