01 83 62 08 26 Lun. - ven. 9h - 18h
1er acteur de la chaîne des secours

Quels gants pour tatouer ? Tout savoir sur le gant de tatoueur

Réaliser un tatouage consiste à déposer, à l'aide de fines aiguilles, des pigments (noirs ou colorés) sous la peau. On parle alors d’empreinte permanente. Cependant, ce geste n’est pas anodin. En effet, le tatouage provoque une effraction cutanée et nombreux sont les risques pour le tatoueur et le tatoué.

Le port d’un gant jetable nitrile noir est essentiel pour la santé et la sécurité du professionnel, ainsi que pour celle de ses clients. Les risques de contamination sont nombreux dans ce métier, et il est primordial de se protéger pour éviter les infections, maladies transmissibles par le sang et blessures.

Dans cet article, nous informons sur la protection la plus adaptée, ainsi que sur l'importance du port de gant de tatoueur pour la santé et la sécurité de tous.

Sommaire
    Publié le 26/04/2023, mis à jour le 09 juin 2023
    4 minute(s) de lecture
    Par Joana
    gant-de-tatoueur

    Pourquoi porter des gants de tatoueur ?

    Les gants jetables sont des accessoires d’hygiène utilisés par de nombreux professionnels : médecins, mécaniciens, restaurateurs et même les tatoueurs.
    Ce matériel médical forme une barrière protectrice entre les mains et la matière/substance, plus ou moins dangereuse, manipulée durant la tâche.

    Mais quels peuvent être les risques ? On parle ici des risques de blessures du fait de la manipulation d’objet coupant, tranchant, piquant, et des risques de contamination suite au contact des mains avec du sang.

    danger-gant-de-tatoueur

    Les risques pour le tatoueur

    Ces professionnels sont exposés à divers risques, notamment ceux liés à la contamination.
    En effet, lors du tatouage, le risque de transmission de germes est important entre la personne qui tatoue et le client. La peau est recouverte d’une abondante flore microbienne et, en l’absence de port de gant de tatoueur, le professionnel peut contaminer le client, et inversement.

    De plus, le tatouage implique des micro perforations de la peau. La surface de l’épiderme est alors ouverte et peut saigner. Toute effraction peut être à l’origine de l’introduction d’un germe dans l’organisme. Le risque d’infection et de transmission de maladies par le sang est alors très important en l’absence de cet équipement de protection.

    En outre, le professionnel travaille quotidiennement à l’aide d’un dermographe. Cet appareil est composé de multiples aiguilles avec lesquelles le tatoueur peut se blesser.
    Pour finir, le contact quotidien et régulier avec les ancres et désinfectants peut abîmer les mains et fragiliser l’épiderme.

    Le port d’un gant de tatoueur est donc essentiel afin de minimiser les risques et protéger à la fois la santé du professionnel et celle de son client.

    gant-jetable-pour-tatoueur

    L’objectif du gant jetable

    Le gant de tatoueur va alors :

    • Préserver la santé du tatoueur et du client.
    • Améliorer les conditions de travail : confort et praticité.
    • Protéger les mains des blessures, irritation et contamination en leur apportant sécurité.
    • Assurer l’hygiène.
    • Couvrir les mains blessées et pansées.

    En outre, les normes et réglementations en vigueur exigent que les tatoueurs se munissent de gants médicaux jetables appropriés pour prévenir les risques professionnels.

    gant-noir-tatouage

    Quels gants pour tatouer ?

    Le gant de tatoueur doit respecter certaines caractéristiques pour assurer la sécurité et le confort du porteur et du client. Ils doivent notamment :

    • Être simple et rapide à enfiler et retirer : le tatoueur change de matériel de protection de nombreuses fois par jour.
    • Être confortable : le gant chirurgical jetable est porté pendant plusieurs heures à la suite.
    • Ne pas limiter les mouvements : acte nécessitant une grande précision.
    • Être résistant face aux perforations et déchirures : manipulation d’aiguilles.
    • Être adapté au contact du sang : comme expliqué précédemment, le tatoueur introduit une aiguille dans la peau ce qui peut faire saigner l’épiderme.
    • Être adapté au contact de produits chimiques (ancre, désinfectant, …).

     

    Du moins au plus recommandé :

    Le gant vinyle

    Les gants en vinyle sont choisis par certains tatoueurs du fait de leur faible prix et de l’absence de matière allergène. Cependant, il est moins souple et résistant que celui en latex ou nitrile et offre une protection moindre. Ils sont préférés pour tatouages ​légers et rapidement réalisés.

    gants-jetables-vinyle

    Le gant latex

    Les gants latex sont les plus couramment utilisés, avec celui en nitrile, car ils offrent une protection efficace et sont relativement peu coûteux. Ce matériel est de plus élastique, robuste et très confortable. Cependant, ils ne conviennent pas à tous car certains peuvent y être allergiques.

    gants-jetables-latex

    Le gant nitrile

    L’alternative la plus populaire sont les gants jetables nitrile. Hypoallergéniques et plus résistants que ceux en latex, ils sont également plus résistants aux produits chimiques, matières infectieuses et aux perforations.

    gants-jetables-nitrile

    Protocole et règles d’hygiène

    Pour garantir la sécurité et la qualité des tatouages, le professionnel doit respecter des normes et un protocole d’hygiène strictes. Cela va permettre de limiter et éviter les risques énoncés plus haut.

    Voici les règles concernant l’hygiène des mains à suivre avant de débuter un tatouage :

    • Se laver et se désinfecter les mains à l’aide d’eau et de savon. L’achat de gel hydroalcoolique est recommandé pour un nettoyage plus sûr.
    • Enfiler un gant de tatoueur jetable neuf.
    • Veiller à ce que la tenue du professionnel soit propre.
    • Désinfecter la table de tatouage.
    • Passer une lingette sur la partie du corps du client à tatouer.
    • Réaliser le tatouage.
    • Retirer et jeter le matériel d’hygiène.
    • Nettoyer ses mains.
    désinfection-main-gel-hydroalcoolique

    Quelques recommandations

    • Le gant de tatoueur ne doit jamais être réutilisé.
    • Il doit être changé à chaque fois que le tatoueur interrompt l’acte pour toucher un objet non protégé (ex : un téléphone).
    • Se laver les mains après avoir posé ses mains sur toutes choses pouvant être souillée (toilettes, ordinateur, nourriture, cigarette, …) est obligatoire.
    • Il est nécessaire de se <strong>désinfecter</strong> les mains à l’aide de gel hydroalcoolique entre chaque client.
    • Mais aussi de changer de gant entre chaque client. 1 client = 1 paire de gant.
    • Jeter immédiatement les gants, après utilisation, dans une poubelle (à pédale de préférence).
    • Il est recommandé de retirer ses bijoux et de couper ses ongles avant d’enfiler l’équipement.
    • Garder du gel hydroalcoolique sur soi et à disposition des clients pour minimiser les risques de contamination.
    • Le port d’un masque chirurgical est recommandé pour éviter les contaminations par gouttelettes de salives.

    Ce qu’il faut retenir

    • La réalisation d’un tatouage provoque une effraction cutanée.
    • Les risques de contamination sont nombreux dans ce métier.
    • Le port de gant de tatoueur prévient et limite les risques pour la santé.
    • Les professionnels se tournent en priorité vers les gants jetables nitrile.
    • Le lavage et la désinfection des mains et du matériel restent primordiales.

    Pour conclure, le gant de tatoueur est un élément essentiel pour tout professionnel du métier qui souhaite offrir un travail de qualité tout en garantissant la sécurité à ses clients et à lui-même.

    Votre avis compte pour nous!

    Publié le 26/04/2023, mis à jour le 09 juin 2023

    Ajoutez votre commentaire




    Abonnez-vous !Devenez un maillon de la
    Chaîne des Secours

    ✅ Des conseils pour prévenir les risques,

    ✅ Des tutos qui peuvent sauver une vie,

    ✅ Des équipements pensés pour chaque situation.