Comment se laver les mains : indications, durées et protocoles

Le lavage des mains est un geste primordial dans la prévention des infections causées par des virus, bactéries et champignons. Près de 80 % des microbes sont en effet transmis par les mains, qui sont porteuses de plus d’1 million de micro-organismes par cm2.

Le geste de se laver les mains est donc la première barrière contre les contaminations, aussi bien dans le milieu médical que dans les entreprises, les lieux de vie communs ou privés.

En période de pandémie liée au Coronavirus, nous souhaitons vous enseigner comment se laver les mains correctement.

lavage des mains image

Lavage des mains : les différents protocoles

Il existe plusieurs types de lavage de mains. Le choix dépendra de la situation et du risque infectieux. Selon la dénomination européenne et française, on distingue :
  • Le lavage simple des mains (couramment appelé lavage simple, lavage des mains, lavage hospitalier ou lavage social) ;
  • Le lavage hygiénique des mains (également appelé lavage antiseptique des mains, lavage hygiénique ou lavage désinfectant) ;
  • La désinfection chirurgicale des mains par lavage (ou lavage chirurgical des mains).

Le lavage simple des mains

l a pour objectifs d’éliminer les souillures sur les mains et d’éliminer la flore transitoire. Ce lavage de mains nécessite comme matériel :
  • un savon doux non désinfectant (comme le Savon doux Anios 250ml) ;
  • un accès à un point d’eau (eau du robinet) ;
  • un essuie tout à usage unique non stérile.
Pour être efficace, ce lavage à l’eau et au savon doit durer au minimum 40-60 secondes.

Le lavage hygiénique des mains

Le traitement hygiénique des mains peut se faire par lavage ou par friction. La friction hydroalcoolique ne doit être pratiquée que si les mains sont propres et sèches. Elle est à privilégier en l’absence de point d’eau et/ou si vous avez besoin de procéder à des lavages répétés. Il s’agit d’un lavage antiseptique qui sert à éliminer la flore transitoire et diminuer la flore résidente.

Pour un lavage à l’eau

Il vous faut : Le temps de lavage minimum doit être de 60 secondes.

Pour un lavage par friction

Il vous faudra un produit hydroalcoolique thixotropique avec une teneur en alcool supérieure à 60 %. Utilisez au minimum 3 ml de produit et frictionnez pendant au minium 30 secondes.

Le lavage chirurgical des mains

Ces objectifs sont d’éliminer la flore transitoire et de diminuer la flore résidente de manière significative et prolongée. Cette désinfection chirurgicale peut se faire de deux manières :
  • uniquement avec du savon antiseptique et de l’eau ;
  • avec un premier lavage à l’eau et savon non-antiseptique suivi d’une friction hydroalcoolique.
Pour la première option, il vous faudra :
  • un savon antiseptique ;
  • de l’eau filtrée bactériologiquement ;
  • une brosse à ongles stérile ;
  • des essuie-mains à usage unique stériles.
Pour la seconde option, vous aurez besoin de : Chaque méthode dure au total 5 minutes. Pour la désinfection avec un gel hydroalcoolique ou une solution, il faut compter au minimim 2 x 3 ml de produit désinfectant et une friction de 2 x 45 secondes. Si vous voulez sélectionner des gels hydroalcooliques de qualité professionnelle, les laboratoires ANIOS proposent plusieurs gammes.
Lavage des mains affiche

Comment bien se laver les mains, la bonne gestuelle

Quelques conseils généraux à garder en tête quand je me lave les mains, quel que soit le mode de lavage choisi :
  • privilégier les manches courtes ou les manches longues qui peuvent être remontées au-dessus des poignets ;
  • éviter les vêtements très amples ;
  • avoir les ongles courts, sans faux ongles ni résine ;
  • ne porter aucun bijou aux poignets et aux mains (bracelets, bagues, montres).

Pour un lavage simple ou hygiénique à l’eau et savon

  1. Se mouiller les mains et les avants-bras.
  2. Prendre une dose de savon liquide dans le creux de la main.
  3. Savonner toute la surface des mains : les paumes, le dos, les espaces entre les doigts, les pouces, les ongles, la pulpe des doigts, les poignets.
  4. Rincer abondamment en faisant couler l’eau sur les doigts d’abord (mains positionnées légèrement plus haut que les coudes), puis les paumes et le dos des mains et finir par les poignets. Ne réaliser qu’un seul passage, il ne faut pas faire d’aller-retour sous l’eau.
  5. Sécher en utilisant un essuie-tout à usage unique, en tapotant la peau, des doigts vers les poignets à nouveau.
  6. Fermer le robinet d’eau si l’arrêt n’est pas automatique à l’aide de l’essuie-tout.
  7. Jeter l’essuie-tout dans une poubelle sans la toucher (commande au pied ou commande automatique).
Afin d’apprendre aux enfants les bons gestes, vous pouvez leur faire découvrir une comptine pour se laver les mains. Elle aidera les plus petits à accepter ces moments comme des rituels agréables et ludiques. Cette chanson est parfaite pour les crèches ou pour apprendre comment se laver les mains en maternelle. affiche

Pour une friction avec un gel ou une solution hydroalcoolique

  1. Déposer la bonne quantité de produit dans le creux de la main.
  2. Frictionner l’ensemble des surfaces cutanées : paume contre paume, dos des mains, doigts et espaces interdigitaux, ongles et poignets, jusqu’à ce que la peau soit sèche.
  3. Ne pas sécher, ne pas rincer.

Pour un lavage chirurgical avec un savon antiseptique

  1. Mouiller les mains et les avant-bras.
  2. Prendre le savon antiseptique dans le creux de la main, à l’aide d’un distributeur de savon sans contact.
  3. Savonner pendant au minimum 60 secondes toutes les surfaces des mains (en insistant particulièrement sur le dos des doigts et des mains, les pouces, le pourtour des ongles, entre les doigts), et remonter jusqu’aux avant-bras.
  4. Brosser les ongles avec une brosse à usage unique au minimum 30 secondes par main
  5. Rincer abondamment en partant des doigts et en remontant vers les coudes, pendant au minimum 1 minute, en assurant une action mécanique pour éliminer tout résidu de savon.
  6. Renouveler toutes les étapes précédentes.
  7. Sécher avec un essuie-tout stérile (un pour chaque main), par tapotement, en partant des doigts et en finissant par les coudes.
  8. Si le robinet d’eau n’est pas automatique, le fermer en utilisant un essuie-tout (pas de contact avec les mains).
  9. Jeter les essuie-tout dans une poubelle à commande non manuelle.

Quand se laver les mains ?

Le lavage simple des mains

A titre individuel, il concerne les gestes de la vie courante, dans le domaine privé ou public, pour une hygiène des mains simple et efficace. Il concerne aussi les collectivités, entreprises, les activités hôtelières et tous les lieux de vie communs où la prévention des contaminations de personne à personne s’impose. Il faut procéder à un lavage simple :
  • à chaque fois que vous vous mouchez, que vous toussez ou que vous éternuez dans vos mains, à chaque fois que vous crachez ;
  • après vous être touché le nez ou la bouche ;
  • à chaque fois que vous touchez une surface potentiellement contaminée ;
  • avant, pendant et après la préparation des aliments ;
  • avant de manger ;
  • après être allé aux toilettes ;
  • après avoir touché un animal, des aliments pour animaux ou des déjections d’animaux ;
  • après avoir touché des ordures ;
  • après avoir changé une couche ou lavé un enfant ou une personne dépendante qui vient d’aller aux toilettes ;
  • avant et après avoir aidé ou soigné une personne prise de vomissements ou de diarrhées ; plus globalement après vous être occupé de toute personne malade ;
  • avant et après soigner une blessure ou une plaie (sur vous-même ou sur une autre personne) ;
  • après avoir pris les transports en commun ;
  • en entrant dans un lieu public (magasin, cabinet médical, administration, etc.) et en repartant ;
  • lors du retour au domicile.

En l’absence de point d’eau, le lavage simple peut être remplacé par un lavage hygiénique par friction hydroalcoolique.

Le lavage hygiénique

Pour les professionnels de santé, il est nécessaire de procéder à un lavage hygiénique des mains au savon ou à l’aide d’un produit hydroalcoolique thrixototique :
  • au début et à la fin de votre service ;
  • à chaque fois que vous changez vos gants ;
  • avant de réaliser un geste invasif (prise de sang, pose d’un cathéter périphérique, d’une sonde urinaire, etc.) ;
  • avant la réalisation d’une ponction lombaire, d’ascite, articulaire ou autre situation analogue ;
  • avant manipulation de dispositifs intramusculaires, de drains pleuraux, de chambre implantable ou tout autre acte analogue ;
  • entre deux patients
  • après tout geste potentiellement contaminant ;
  • avant et après tout contact avec un patient en isolement protecteur ;
  • après tout contact avec un patient infecté ou avec son environnement ;
  • après un risque d’exposition à un liquide biologique ;
  • en cas de succession de soins contaminants pour un même patient.

En milieu hospitalier, dans un centre de soin, dans un cabinet médical ou paramédical ou tout lieu d’accueil de patients, le lavage des mains doit être respecté par tous. Cela concerne aussi bien les praticiens que les prestataires internes et externes, les bénévoles et autres professionnels qui travaillent sur le site (agents d’entretiens, etc.), les patients et les visiteurs.

Le lavage chirurgical

Il s’impose :
  • avant tout acte de chirurgie, d’obstétrique, de radiologie interventionnelle ;
  • avant tout geste pour lequel une asepsie de type chirurgical est nécessaire : pose de cathéter central ou rachidien, chambre implantable, ponction amniotique, drain pleural et autre actes analogues.

 Ce qu’il faut retenir

  • On distingue trois types de lavage de mains : le lavage simple, le lavage hygiénique ou antiseptique et la désinfection chirurgicale.
  • En fonction du besoin, il est possible de procéder à un lavage par friction avec un produit hydroalcoolique ou à l’eau et savon.
  • La friction hydroalcoolique peut être choisie pour sa facilité d’utilisation, elle est très efficace pour lutter contre les infections manuportées si elle est correctement pratiquée.
  • Pour chaque type de lavage, il est impératif de respecter la bonne gestuelle, la durée recommandée et de choisir des produits adaptés.
  • Pour une efficacité optimale, reportez-vous aux indications qui sont notées sur votre produit destiné à l’hygiène des mains.

Conclusion : le lavage des mains obligatoire pour diminuer les risques de contamination virales et bactériennes peut s’accompagner d’autres gestes barrières, comme le port de masque, de gants ou d’autres vêtements de protection. Cela dépendra de la situation et des protocoles en vigueur pour limiter le risque infectieux.

Retour haut de page