Désinfection des mains : les différentes techniques

La désinfection des mains, ou antiseptie, est une opération servant à éliminer, tuer et/ou inactiver les micro-organismes présents sur la peau. Elle vise surtout les bactéries, virus et champignons indésirables, afin d’en limiter la transmission de personne à personne. En effet, près de 80 % des microbes sont transmis par nos mains.

On distingue la désinfection hygiénique et la désinfection chirurgicale qui, comme son nom l’indique est réservée à des situations très particulières et à des actes invasifs médicaux.

désinfection des mains image

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, la désinfection des mains s’est largement répandue en dehors du secteur médical. Pour limiter la propagation du virus, elle s’avère en effet essentielle. Mais pour être efficace, elle doit respecter des règles très précises.

Les bijoux, les ongles et les vêtements peuvent aussi être des réservoirs de germes. Quand vous procédez à une désinfection des mains, pensez donc à ôter tous vos bijoux autour des doigts et des poignets, à avoir des manches courtes ou à remonter vos manches longues et à avoir des ongles courts.

Les mesures d’hygiène des mains peuvent s’accompagner d’autres gestes barrières comme le port de masque (masque chirurgical ou masque FFP2 par exemple).

Comment se désinfecter les mains ? La désinfection hygiénique

Elle peut s’effectuer de deux manières : soit avec de l’eau et un savon antiseptique, soit avec une solution hydro-alcoolique. Elle a pour but d’éliminer la flore transitoire présente sur la peau (et donc de limiter le risque de contamination) et de réduire temporairement la flore résidente.

Protocole de lavage antiseptique à l’eau et savon

Elle nécessite : un savon liquide antiseptique, un accès à un point d’eau du réseau, un essuie main jetable unique non stérile.

Procédez en plusieurs étapes :

  1. Mouillez-vous les mains et les poignets.
  2. Prenez une dose de savon antiseptique dans le creux de la main, si possible sans toucher le flacon de savon (un distributeur sans contact est ici idéal).
  3. Savonnez la peau des mains et des poignets pendant au minimum 60 secondes. Toutes les surfaces doivent être correctement nettoyées pour que le produit soit efficace : insistez sur les pouces, les doigts, les ongles et les poignets.
  4. Rincez en passant les mains sous l’eau, en commençant par les doigts et en finissant par les poignets. Un seul passage suffit, il ne faut pas faire d’aller-retours sous le jet d’eau.
  5. Prenez un essuie-mains et tapotez toute la peau pour la sécher (ne pas frotter), en partant des doigts de nouveau et en terminant par les poignets.
  6. Si le jet d’eau ne s’arrête pas automatiquement, fermez le robinet à l’aide de l’essuie-tout. Ne le touchez surtout pas avec les mains directement pour éviter une recontamination.
  7. Même chose pour la poubelle dans laquelle vous jetez votre essuie-tout, vous ne devez pas la toucher avec les mains. Préférez les poubelles automatiques ou à commande à pied, ou à défaut touchez-la avec l’essuie-tout que vous devez jeter.

Protocole de désinfection hygiénique par friction hydroalcoolique

Dans ce cas, vous n’aurez besoin que d’un produit hydroalcoolique ou PHA (gel antibactérien ou solution), contenant entre 60 et 70 % d’alcool. Il s’agit en effet des recommandations de l’ANSM.

  1. Prenez dans le creux de la main au minium 3 ml de produit hydroalcoolique (ou la quantité recommandée par le fabricant). Cela représente environ un creux de main, ou deux pressions de flacon-pompe. Dans l’idéal, là aussi, il est préférable d’utiliser un distributeur sans contact pour limiter encore davantage les transmissions de germes.
  2. Frictionnez-vous les mains et les poignets pendant au minimum 30 secondes. C’est le temps nécessaire de contact pour que le produit agisse.
  3. Pensez à frictionner toutes les surfaces cutanées, des zones sont souvent négligées. C’est le cas des pouces, des espaces entre les doigts et des ongles.
  4. Cessez de frotter uniquement quand tout le produit est évaporé et que les mains sont sèches.
  5. Ne rincez pas.

Les laboratoires ANIOS proposent plusieurs gammes de produits de qualité professionnelle pour procéder à une désinfection des mains par friction : les gammes Aniosgel 85 NPC, Aniosgel 800 et Aniosrub.

Lavage des mains affiche

Désinfection des mains obligatoire : quand faut-il effectuer ces gestes ?

Elle est essentielle lors de certains soins prodigués à des patients, notamment les actes invasifs comme les prises de sang, la pose de cathéters, de sondes, etc. Pour les professionnels de santé, l’Organisation Mondiale de la Santé a déterminé cinq indications où la désinfection des mains s’impose. :

  • Avant le contact patient
  • Avant le geste aseptique
  • Après le risque d’exposition à un liquide biologique
  • Après le contact patient
  • Après le contact avec l’environnement du patient

Une désinfection des mains lors de ces « 5 moments » clés vise à protéger le patient mais aussi le professionnel de santé.

Ce type de désinfection des mains ne concerne pas seulement le milieu médical. Elle devient aussi essentielle dans la vie de tous les jours. Pourquoi il est important de se laver les mains ? Pour réduire les risques d’infections courantes.

Il suffit souvent d’avoir recours à un lavage simple des mains avec un savon doux non-antiseptique. Mais depuis l’arrivée du virus SARS-Cov-2, à l’origine de la pandémie actuelle, il est fortement recommandé de se désinfecter régulièrement les mains, même pour les gestes quotidiens. Le Ministère des Solidarités et de la Santé recommande de procéder à un lavage hygiénique avec du savon ou par friction hydroalcoolique :

  • avant de préparer des repas, de les servir ou de manger ;
  • avant et après s’occuper d’un bébé ;
  • après vous être mouché, avoir toussé ou éternué ;
  • après avoir pris rendu visite à une personne malade ;
  • après chaque sortie à l’extérieur ;
  • après avoir pris les transports en commun ;
  • en arrivant au bureau, dans un lieu public, au domicile ;
  • après être allé aux toilettes.
désinfection mains image

Comment se désinfecter les mains ? La désinfection chirurgicale

Comme son nom l’indique, elle ne concerne que de rares cas, limités au milieu médical. Elle vise à éliminer la flore transitoire potentiellement pathogène et à diminuer de manière significative et prolongée la flore résidente.

Elle s’impose : avant les actes de chirurgie, d’obstétrique, de radiographie interventionnelle et avant les actes nécessitant une asepsie de type chirurgical (pose de voie veineuse centrale, de cathéter spinal, etc.).

La désinfection chirurgicale peut se faire selon deux techniques : un lavage avec un savon antiseptique spécial (contenant de la polyvidone iodée ou de la chlorhexidine) ou une friction avec un produit hydroalcoolique. Les protocoles sont beaucoup plus stricts que pour une désinfection hygiénique.

Protocole de lavage antiseptique chirurgical

Il exige : un savon antiseptique destiné à une utilisation chirurgicale, de l’eau filtrée bactériologiquement, une brosse à ongles stérile, des essuie-mains stériles.

Cette technique de lavage a une durée de 5 minutes :

  1. Ouvrez l’emballage de la brosse et déposer du savon antiseptique dessus, sans la toucher. Posez-la dans son emballage sur le rebord du lavabo. L’emballage seulement est en contact avec la surface, pour éviter une contamination de la brosse.
  2. Mouillez-vous les mains et les avant-bras.
  3. Prenez une dose de savon liquide et savonnez pendant au minimum 60 secondes toutes les surfaces cutanées.
  4. Brossez-vous les ongles avec la brosse, au minimum 30 secondes pour chaque main.
  5. Rincez-vous abondamment les mains en commençant par faire couler l’eau sur les doigts puis en décalant le jet vers les poignets. L’eau ne doit pas couler à nouveau sur les zones déjà rincées pour éviter une redispersion des germes.
  6. Renouvelez les étapes 2 à 5. Rincez cette fois en ajoutant une action mécanique (en frottant la peau avec les mains) pour supprimer toute trace de savon.
  7. Séchez chaque main avec un essuie-tout stérile différent, en tapotant des doigts vers les coudes.
  8. Si besoin de fermer le robinet, touchez-le uniquement avec les essuie-mains.
  9. Jetez vos essuie-mains sans toucher la poubelle. La commande doit être automatique ou au pied. Si ce n’est pas le cas, touchez la poubelle seulement avec les essuie-tout.

Protocole de désinfection chirurgicale par friction

Elle nécessite deux étapes, dont la durée totale est de 5 minutes :

  • un premier lavage simple des mains avec un savon doux non désinfectant, l’eau du robinet, une brosse à ongles stérile et un essuie tout non stérile ;
  • puis une désinfection avec un gel ou une solution hydroalcoolique dont la teneur en alcool est comprise entre 60 et 70%.

Il est recommandé d’espacer ces deux étapes, au minimum de 10 minutes.

Etape 1 :

  1. Préparez la brosse : ouvrez-la et versez une dose de savon liquide dessus.
  2. Mouillez-vous les mains et les avant-bras.
  3. Prenez une dose de savon liquide dans le creux de la main.
  4. Savonnez toutes les surfaces cutanées pendant au minimum 60 secondes.
  5. Prenez la brosse et frottez les ongles pendant au minimum 60 secondes (30 secondes par main).
  6. Rincez abondamment en faisant couler le jet d’eau des mains vers les coudes et en veillant à éliminer toute trace de savon grâce à une action mécanique (en frottant avec les mains).
  7. Séchez par tapotement avec un essuie-mains pour chaque main, des doigts vers les coudes.
  8. Fermez l’eau et jetez les papiers sans toucher les surfaces du robinet ni de la poubelle.

Etape 2 :

  1. Prenez au minimum 3 ml de produit hydroalcoolique dans le creux de la main (référez-vous à la quantité recommandée par le fabricant, elle peut varier d’un produit à l’autre).
  2. Répartissez le PHA sur la peau des mains jusqu’aux coudes.
  3. Frictionnez pendant au minimum 45 secondes, jusqu’à ce que le produit soit complètement sec sur la peau, en procédant par étapes : paume contre paume, dos des mains, espaces interdigitaux, doigts en crochets, autour et dessus des pouces, pulpe des doigts, tranche de la main, autour des poignets, avant-bras. Ne rincez-pas.
  4. Renouvelez les étapes 1 à 3 mais cette fois-ci ne remontez pas jusqu’aux coudes, arrêtez-vous aux manchettes (au dessus des poignets.).
désinfection mains affiche
désinfection mains image

Pourquoi utiliser la solution hydro-alcoolique ?

La désinfection des mains par friction hydro-alcoolique présente de nombreux avantages : elle ne nécessite pas de point d’eau, peut donc être pratiquée partout et souvent. Elle est aussi très efficace pour diminuer les contaminations par des germes transportés par les mains. Contrairement à un lavage avec du savon et de l’eau, elle n’élimine pas les microbes à la surface de la peau, elle se contacte de les tuer ou de les inactiver.

Dans les situations de la vie quotidienne, c’est à dire en dehors d’un cadre médical, la friction hydroalcoolique doit être vue comme un complément pour assurer l’hygiène des mains. C’est pourquoi il est recommandé, si vous en avez la possibilité de procéder tout de même régulièrement à un lavage des mains avec du savon liquide.

Il existe des contre-indications à l’utilisation d’un PHA. La désinfection des mains par friction hydro-alcoolique ne doit pas être effectuée :

  • sur des mains présentant des salissures visibles (y compris des traces de talc ou de poudre provenant de gants) ;
  • si les mains ont été en contact avec des substances biologiques ;
  • sur une peau mouillée ou lésée.

Pourquoi se désinfecter les mains avant de mettre des gants ?

Cela peut paraître étrange puisque les gants ont eux-mêmes un rôle de protection contre la transmission des infections. Une désinfection des mains avant de mettre des gants sert tout simplement à éviter la contamination des gants.

L’utilisation de gants à usage unique dans la vie quotidienne est recommandée :

  • en cas de contact avec une personne infectée ou dont la peau est lésée ;
  • en cas de contact avec du sang ou tout autre liquide biologique ;
  • en cas de manipulation de linge, de déchet ou d’objet souillé ;
  • lors d’une opération de nettoyage ou de désinfection de surfaces.

Il peut être conseillé d’utiliser des gants usuels de travail dans le domaine professionnel, pour manipuler des outillages ou objets qui sont partagés entre plusieurs personnes.

Est-ce que le savon de Marseille liquide désinfecte les mains ?

Par définition, le savon de Marseille a une action anti-microbienne. Un lavage des mains au savon de Marseille permet d’éliminer de nombreux germes à la surface de la peau. Mais on ne peut pas à proprement parler de produit « désinfectant » puisque cette appellation est très réglementée. Pour avoir cette appellation, un produit doit satisfaire aux normes de bactéricidie (NF EN 1040), et peut, en outre, présenter des caractéristiques supplémentaires : fongicidie (NF EN 1275), virucidie (NF T 72-180), sporicidie (NF T 72-230 ou NF T72-231).

Toutefois, se laver les mains au savon est un geste efficace pour prévenir les transmissions d’infections dans la vie courante. Préférez toujours des savons liquides, les savons solides pouvant devenir de vrais nids à bactéries.

 Ce qu’il faut retenir

  • La désinfection des mains consiste à éliminer au maximum les agents pathogènes présents à la surface de la peau (bactéries, virus, champignons) et donc à limiter la transmission d’infections.
  • Pour une matière vivante comme la peau, on peut également parler d’antiseptie.
  • Il existe deux types de désinfection : hygiénique et chirurgicale.
  • Dans les deux cas, il est possible de se désinfecter les mains avec un savon antiseptique ou avec un produit hydroalcoolique. Le protocole (durée, quantité de produit, gestuelle) va varier selon l’option choisie.
  • Il est également primordial de limiter les recontaminations après désinfection, en touchant à nouveau des objets contaminés par exemple.
  • Le choix de la friction hydroalcoolique pour se désinfecter les mains est judicieux et pratique dans de nombreuses circonstances. Mais elle ne doit pas se substituer entièrement au lavage des mains à l’eau et au savon, pour assurer régulièrement une élimination des germes à la surface de la peau.

Conclusion : La désinfection des mains, avant réservée au milieu médical et à certains corps de métier, devient de plus en plus universelle. Pour garder son utilité et son efficacité, il est essentiel qu’elle soit pratiquée en respectant les recommandations des autorités de santé. Soyez toujours vigilants dans le choix des produits antiseptiques que vous achetez et veillez à ce que les conseils d’usage soient respectés par toutes les personnes de votre entourage personnel et professionnel.

Source :
Société Française d’Hygiène Hospitalière : Hygiène des mains et soins : du choix du produit à son utilisation et à sa promotion

Retour haut de page