Comment réagir face
à une insolation ?

L’insolation résulte d’une trop forte exposition aux rayons du soleil, ces symptômes sont nombreux : déshydratation, fatigue, mal de tête… Cette augmentation de la température corporelle peut pousser le corps jusqu’à une température supérieure à 40°c. Il existe cependant des façons simples de limiter les risques du coup de chaleur ou de le soigner. Plus une insolation est prise en compte tôt, moins son impact sera important pour la santé de la victime.

insolation thermometre

Qu'est ce qu'une insolation ?

Une des différentes formes du coup de chaleur, l’insolation, résulte d’une action prolongée du rayonnement solaire sur la tête. L’insolation correspond à l’incapacité de l’organisme à contrôler sa température, et cette dernière augmente rapidement. Les efforts physiques ainsi que la transpiration favorise la perte d’eau et peuvent entraîner une déshydratation qui diminue la tension artérielle et rend les risques d’insolation plus importants. Une insolation résulte de la réaction de défense du corps face à cette hausse de la température corporelle, le corps n’arrivant plus à se réguler autour des 37°c. Une insolation atteint plus facilement les personnes âgées ou les enfants qui ont tendance à ne pas s’hydrater suffisamment et dont les défenses immunitaires sont plus faibles. Une insolation n’est pas associée à un coup de soleil. Le port du masque malgré la chaleur peut favoriser l’insolation. En été, et particulièrement en période de canicule, il est bon de se protéger face à ce risque.

Quels sont les symptomes d'une insolation ?

Généralement, les symptômes de l’insolation sont :

  • une température du corps anormalement élevée
  • des maux de tête violents
  • des nausées
  • de crampes (bras, fessiers, jambes ou bras)
  • parfois des vomissements
  • la peau chaude et séche
  • une grosse fatigue
  • déshydratation et sensation de soif
  • chute de la tension artérielle
  • accélération du rythme cardiaque

Dans les cas les plus graves, la respiration de la victime devient rapide et saccadée, elle a une sensation d’oppression et peut présenter des difficultés à parler.

Dans les cas les plus graves, la victime d’insolation peut avoir des bouffées délirantes. Il est important de contrôler la température d’une personne en insolation à l’aide d’un thermomètre. Si la température du corps dépasse les 40°c, on parle alors d’hyperthermie, il est conseillé d’appeler un service d’urgence. Liée à des troubles neurologiques, une insolation peut avoir des conséquences d’une extrême gravité : convulsions, confusion mentale, coma…

Que faire en cas d'insolation ?

Dés qu’une insolation est détectée, il est bon de réagir en urgence. Le premier réflexe en cas d’insolation est de provoquer un abaissement immédiat de la température corporelle. Pour se faire :

    • Déplacez la personne à l’ombre, si possible dans un endroit frais, afin de stopper les effets du soleil.
    • Faites lui boire de l’eau pour la réhydrater, de préférence de l’eau pas trop froide pour limiter les risques de choc thermique.
    • Refroidir la tête et le cou de la victime avec de l’eau froide, une serviette humide ou une vessie de glace. Une fois la tête et le cou refroidit, vous pouvez mouiller les autres membres pour accélérer et favoriser la récupération.

       

    • Vous pouvez également vous servir d’une couverture de survie, face argentée brillante vers l’extérieur pour empêcher les rayonnements du soleil de continuer à agir sur la température corporelle de la victime.

Il est ainsi conseillé aux randonneurs de se munir d’un thermomètre et des accessoires de froid dans leur trousse de secours de randonnée pour pouvoir réagir à une insolation en pleine nature.

Combien de temps dure une insolation ?

La durée d’une insolation dépend de plusieurs facteurs.

  • l’âge
  • l’état de santé global de la victime
  • la rapidité de prise en charge de la victime
  • l’ampleur du coup de chaleur

Toutes les insolations ne se valent pas. Une personne âgée ayant subi une forte déshydratation pourra voir les effets d’une insolation se répercuter sur plusieurs jours avec des pics de symptômes. À l’inverse, un adulte en pleine forme qui subit un rapide coup de chaleur ne se verra qu’impacter durant quelques heures, avec une disparition du symptôme après une sieste ou une nuit de sommeil. Il n’existe donc pas de véritable durée estimable pour une insolation.

Conseils pour éviter l'insolation

Bien que les enfants et les personnes âgées soient plus sensibles aux insolations, tout le monde peut en être victime. Pour limiter de façon simple les risques d’insolation, porter un couvre chef (casquette, chapeau, bob…) reste la solution la plus simple en empêchant les rayonnements du soleil d’atteindre la tête. Porter des vêtements légers et fins qui limitent la sudation est également une bonne idée. De la même manière, prenez soin de vous mouiller souvent la nuque en période de fortes chaleurs, et de vous hydrater régulièrement, boire de l’eau reste la meilleure solution pour éviter une insolation. Pour rafraîchir l’air ambiant, n’hésitez pas à utiliser un ventilateur.

Concernant le port du masque sous la chaleur, mieux vaut opter pour des masques chirurgicaux type II pour limiter le coronavirus et éviter le plus que possible les lieux ou ils sont obligatoires.

À ne pas faire

Pour éviter tout risque d’insolation, ne laissez jamais un enfant, une personne âgée ou qui que ce soit en plein soleil, ou dans une voiture en plein soleil.

En outre, lorsque le soleil est au rendez-vous, évitez de faire du sport en plein air entre midi et 16 heures. Évitez également de boire de l’alcool en saison ensoleillée, puisque celui-ci accentue les symptômes de la déshydratation.

 Ce qu’il faut retenir

 
  • L’insolation résulte d’une hausse de la température du corps et d’une déshydratation.
  • Dés lors que la température corporelle dépasse les 40°c , on parle d’hyperthermie.
  • Dans le pire des cas, une insolation peut conduire dans le coma.
  • En cas d’insolation, placez la victime à l’ombre, mouiller sa tête et sa nuque et hydratez-la.
  •  Porter un couvre-chef et boire de l’eau restent les meilleures solutions pour éviter une insolation.

Les insolations sont fréquentes en été et en période de fortes chaleurs, pourtant il est simple de les empêcher alors que les risques qu’elles font encourir peuvent être très graves. Bien connaître les dangers liés à la chaleur permet de les empêcher.

Retour haut de page