Strapping cuisse

Le strapping de la cuisse est une technique consistant à réaliser un dispositif pour maintenir une articulation ou un groupe musculaire dans une certaine position. Il est généralement utilisé pour limiter les mouvements de l’articulation ou des muscles concernés.

De ce fait, le strapping est surtout privilégié en médecine sportive et en traumatologie. Un bandage de strap cuisse est effectué à partir d’une bande adhésive, d’une bande cohésive ou d’une bande extensible.

strapping cuisse

Strapping cuisse : ses différents rôles

Le strapping a plusieurs objectifs. Tout d’abord, il peut jouer un rôle d’antalgique, en soulageant rapidement les douleurs du patient et en rassurant ce dernier. Mais il a également un rôle thérapeutique, puisqu’il favorise la cicatrisation et la résorption de l’œdème.

En médecine sportive, le strapping a surtout une visée préventive. Il sert en effet à protéger le sportif des mouvements douloureux, tout en permettant la fonction de l’articulation touchée. Dans certains cas, il rend possible une activité ou un mouvement, qui ne serait pas réalisable sans les bandes.

Enfin, le strapp aide le patient à identifier les gestes à ne pas faire.

Strapping de la cuisse : pourquoi et quand faut-il strapper ?

Trois loges musculaires composent la cuisse : le quadriceps, les ischio-jambiers et les adducteurs. Le strapping de la cuisse soigne et prévient les lésions musculaires suite à une contusion. Parmi ces lésions, on retrouve notamment la contracture, l’élongation et la déchirure musculaire (ou « claquage »).

La contracture est semblable à une crampe qui dure plusieurs jours. Le muscle se contracte alors très fort mais les tissus ne sont pas endommagés. La chaleur, des antalgiques ou des exercices de kiné viendront à bout d’une contracture.

En ce qui concerne l’élongation, les fibres musculaires ont été excessivement étirées, le plus souvent suite à une sur-sollicitation.

La déchirure musculaire, quant à elle, est un traumatisme sévère d’un muscle (muscle ischio-jambier ou quadriceps). Un nombre plus ou moins important de fibres musculaires est alors déchiré. La déchirure musculaire est d’ailleurs la hantise des sportifs (football, rugby, course à pied…). En cas de claquage, un médecin ou professionnel de la santé prescrira un examen clinique afin de s’assurer qu’il n’y ait pas d’hématome ou de rupture tendineuse.

L’élongation et le claquage peuvent ainsi être traités à l’aide d’un bandage de strap, en accompagnement de séances de kinésithérapie et du respect du protocole RICE (repos, froid, compression et élévation). Le strapping permet en effet de soigner la lésion, mais également de prévenir toute récidive.

Les fonctions de chaque bande

Les bandes appliquées pour le strapp de la cuisse jouent différents rôles :

  • Le tissu mousse est principalement utilisé pour protéger la peau contre d’éventuelles réactions cutanées et autres éruptions sur les zones de frottement.
  • Les embases, qui consistent en des bandes circulaires non tendues, sont posées sur les extrémités des bandages. Elles jouent le rôle de point d’ancrage pour maintenir les attelles actives. Ce sont des bandes adhésives élastiques, placées sans tension.
  • Les attelles actives ont un rôle primordial, ayant un effet correcteur immédiat. Réalisées en bandes adhésives non élastiques ou élastiques, elles assurent la limitation des mouvements de l’articulation ou des parties touchées d’un membre.

Protocole strapping cuisse

Le protocole de pose du bandage de strap cuisse diffère selon l’origine des douleurs. Voici notamment deux tutos de strapping pour claquage de la cuisse (quadriceps) et déchirure des ischio jambiers :

Strapping pour déchirure musculaire des ischio jambiers :

Étape 1

Le patient doit être debout, le genou légèrement fléchi. Appliquer tout d’abord une bande de protection sous contention adhésive. Pour une adhésion optimale des bandes, coller une embase sous le genou puis une deuxième au niveau du haut de la cuisse.
strapping cuisse

Étape 2

strap cuisse
Se munir d’une bande extensible adhésive et la poser, sur la verticale et avec tension. La fixer sur les deux embases. Les deux extrémités de la bande peuvent être coupées en deux dans la longueur pour un meilleur ancrage.

Étape 3

Placer ensuite, à la verticale, plusieurs bandes non élastiques sur toute la largeur de la cuisse. Chacune chevauchera de moitié la précédente. Cette étape permettra de limiter l’extension du genou.
strapper cuisse

Étape 4

strapp cuisse
Appliquer une autre bande non élastique en croix (le centre se situe au niveau de la partie lésée). Faire de même avec d’autres bandes, vers le bas et en les faisant se chevaucher de moitié.

Étape 5

Enfin, à l’aide d’une bande cohésive, réaliser une spirale du bas vers le haut de la cuisse, avec tension, pour davantage de compression.
bandage cuisse

Strap cuisse quadriceps (claquage) :

Étape 1

Coller une bande horizontalement, sans faire le tour complet de la cuisse touchée, sur la partie haute. En poser une deuxième juste au-dessus du genou comme point d’ancrage.
bandage claquage cuisse

Étape 2

strapping claquage cuisse
Poser à la verticale quatre bandes actives, de la bande supérieure à celle inférieure. Laisser environ 1 cm d’espace vide entre deux bandes.

Étape 3

Ensuite, placer deux bandes de renforcement en croix, le centre étant situé sur le quadriceps, au niveau de la lésion. Renouveler l’opération avec trois autres bandes.
strap claquage cuisse

Étape 4

strapper cuisse
Pour finir, solidifier le bandage avec une bande élastique collée du bas de la cuisse, vers le haut.

Un tuto vidéo de strap cuisse fait par Damien Croize-Ottavi, ostéopathe du sport, que nous recommandons de suivre sur Youtube :

Conseils

Afin d’obtenir un résultat optimal de la contention, raser le membre touché avant la pose du strapping. On peut aussi se servir d’un spray adhésif fixation de bande, pour une meilleure adhérence. Quoi qu’il en soit, éviter de faire du garrot lors de l’application du strapp.

Dans tous les cas, le strapping est conseillé uniquement suite à un diagnostic précis. À des fins de confirmation, l’examen initial doit être réalisé une nouvelle fois, pour les cas où d’autres traitements doivent être prescrits. Pour décoller facilement les bandes, une solution pour le décollement de bandes adhésives est nécessaire.

Les alternatives au strapping

Orthèse

Le cuissard de compression est un matériel orthopédique pour cuisses qui participe à la protection, à la compression et au soutien du muscle lésé grâce à un maintien compressif léger, modéré ou élevé. Il accompagne également la reprise du sport en évitant la récidive.

Le kinesio taping

En cas de lésion musculaire, le K Tape aide à tonifier les muscles, à décongestionner et à drainer. Mais il accélère aussi la résorption des oedèmes ou des hématomes.

 Ce qu’il faut retenir

  • Le strapping est une technique de contention souple permettant de guérir certaines douleurs.
  • Contractures, élongations et déchirures musculaires sont des blessures fréquentes de la cuisse.
  • A l’aide de bandes adhésives élastiques ou non, le strap à la cuisse participe au traitement de ces pathologies.
  • Orthèse de cuisse (ou « manchon de compression cuisse » ») et application d’une bande de taping sont d’autres méthodes de soin des lésions de la cuisse.
Contracture, élongation et claquage d’un muscle de la cuisse (ischio jambier, quadriceps) peuvent être soignés grâce à la réalisation de bandages de strapping. Néanmoins, il est essentiel de se rapprocher de son médecin qui évaluera l’étendue de la lésion et prescrira le traitement le plus adapté à la blessure. Le patient pourra reproduire chez lui la technique de bandage de strap avec des bandes extensibles et adhésives. Pour ce faire, retrouvez nos produits et matériel médical sur notre site medisafe.fr.
Retour haut de page