Gestes de Premiers Secours

Prévenir les accidents de la vie courante

20 000 décès par an : c’est le nombre de décès causés par les accidents domestiques recensés chaque année ! Intoxications, chutes, mains brûlées par le fer à repasser, doigts coincés dans une porte… sont autant d’incidents qui peuvent survenir à l’intérieur de la maison, dans le jardin ou à l’école. Ces risques domestiques font partie des accidents de la vie courante ou AcVC, qui incluent également les accidents de sport ou de loisirs pendant les vacances. Les AcVC constituent la 3ème cause de mortalité en France, après les cancers et les maladies de l’appareil circulatoire, et les jeunes enfants et les seniors en sont les principales victimes.

accidents domestiques                                                          

Prévenir les accidents de la vie courante

 

Une maison regorge de plusieurs recoins qui peuvent causer des accidents domestiques. Il est important de savoir à quels réels dangers sommes-nous exposés au quotidien et comment les prévenir au mieux.  Déjà, il est indispensable de mettre à votre disposition une trousse de secours bébé/enfant, et d’une trousse de secours famille dans la maison. Les accidents peuvent se produire partout, mais les endroits ci-dessous représentent plus de danger que d’autres, surtout pour un enfant.

 

 

 

  • Dans toutes les pièces

Aucun meuble ne doit être placé sous les fenêtres, car l’enfant risque de grimper dessus. Aussi, il faut installer un système de sécurité sur les fenêtres dans toutes les pièces et les équiper d’un bloqueur ou d’un barreau. Par ailleurs, les prises électriques doivent être équipées de dispositifs de sécurité (cache-prise), et il importe de vérifier constamment les installations électriques et débrancher tout système électrique après usage. Enfin, les fils et/ou tapis qui trainent doivent être rangés et les passages dégagés de tout obstacle pour éviter les chutes et les blessures.

 

 

  • La cuisine

La cuisine est l’endroit le moins sûr pour les petits : 25% des accidents domestiques ont lieu dans la cuisine. Vous devez alors prendre vos précautions et sécuriser votre enfant de tout danger éventuel. Pour éviter les brûlures, prenez soin d’habiller le four d’une grille de protection et à tourner les manches des casseroles vers l’intérieur de la plaque de cuisson.  N’oubliez jamais de ranger les sacs plastiques pour éviter que votre enfant ne s’étouffe avec. Les produits ménagers doivent être placés hors de portée de l’enfant, idéalement en hauteur, et stockés dans leurs emballages d’origine, car les tout-petits pourraient les confondre avec des produits consommables. Par ailleurs, les objets coupants ou tranchants doivent être rangés dans un tiroir ou un placard verrouillé. Enfin, il est essentiel de respecter les conditions de stockage des aliments et de trier le réfrigérateur des produits périmés pour éviter toute intoxication alimentaire.

 

 

  • La chambre

La chambre doit être le lieu le plus sûr pour un enfant. A priori, pour éviter tout risque d’étouffement, jusqu’à ses 36 mois, ne mettez pas de couette, d’oreiller, de peluches ou de jouets dans le lit de votre enfant, et il doit être couché sur le dos. Ne laissez pas non plus trainer les billes, piles, barrettes à cheveux..., il faut mettre hors de sa portée les petits éléments. Vous devez également vérifier régulièrement ses jouets, car un jouet abimé peut provoquer des accidents. Par ailleurs, vu qu’un bébé commence à se retourner dès l’âge de 3 mois, il est plus prudent d’équiper son lit de barreaux, et de ne jamais le laisser seul sur la table à langer. Très important aussi : pour éviter tout risque de mort subite du nourrisson, ne surchauffez pas sa chambre, la température idéale étant de 19°C.

 

 

  • Le salon

Dans le salon, les plantes doivent être hors de portée des enfants, car elles peuvent être toxiques ou provoquer un étouffement. Il faut également sécuriser l’accès aux escaliers en installant des barrières en haut et en bas. Les briquets et allumettes, ainsi que les médicaments et petits aliments doivent être hors de vue et de portée des enfants. Toute chute pouvant être fatale, votre enfant doit toujours être bien attaché dans sa chaise haute. Enfin, pour que votre enfant ne se blesse pas, équipez les angles des meubles de votre salon avec des protège-coins.

 

 

  • La salle de bain

Soyez vigilant dans la salle de bain avec votre enfant, car en l’espace de quelques secondes, des accidents peuvent survenir. Déjà, pour éviter la noyade, il ne faut jamais laisser seul un enfant dans son bain. La peau des bébés étant plus sensible, l’eau chaude doit être réglée à 40°C max ; il est plus prudent de vérifier la température du bain avec un thermomètre. Les appareils électriques doivent être éloignés de points d’eau et débranchés après chaque utilisation. Comme la salle de bain est un lieu où les chutes sont plus fréquentes, vous devez faire plus attention. Installez un tapis de bans intérieur et extérieur, ne laissez pas les sols mouillés, et installez des rampes pour personnes âgées dans la salle de bain et dans les toilettes.

 

 

  • Autres

Il existe des marquages de conformité qui garantissent la sécurité de votre enfant, le marquage CE pour les jouets et E pour les sièges auto. Prenez-en compte dans le choix de vos équipements. Si vous avez des animaux, ne les laissez jamais seuls avec votre enfant. Expliquez-lui qu’il ne faut pas tirer leurs oreilles ou leur queue. Sur les aires de jeux, assurez-vous que les structures sont utilisées correctement. Faites attention aux écharpes, cordons, ceintures, car les enfants risquent de s’étrangler en jouant. Enfin, il est toujours plus prudent d’installer une rampe sur les escaliers.

 

 

 

Conseils :

Pour optimiser la protection de votre enfant face aux risques d’accidents domestiques, mettez-vous à hauteur de ses yeux dans chacune des pièces de votre habitation pour voir comment il perçoit votre environnement. Ainsi, vous vous rendrez compte de ce qu’il voit et ainsi réagir en conséquence. Aussi, il est plus prudent d’enregistrer sur votre téléphone ou de placer à proximité les numéros de secours :

 

  • Samu : 15
  • Pompiers : 18
  • Police : 17
  • Numéro d’appels d’urgences européens : 112
  • Et éventuellement, le numéro de votre médecin...

 

 

 Comment réagir en cas d’accident domestique

Le premier réflexe en cas d’accident domestique est d’appeler les secours aux numéros cités ci-dessus ou d’aller aux urgences. Néanmoins, en attendant l’arrivée des secours, il existe certains gestes que vous pouvez adapter en fonction de l’accident et qui peuvent être salvateurs :

 

  • En cas de brûlure, laissez la partie brûlée 15 min sous l’eau froide,
  • En cas de perte de connaissance avec respiration, mettez la victime en position latérale de sécurité (voir l’article ici),
  • Si elle est inconsciente et ne respire pas, procédez à un massage cardiaque (voir l’article ici),
  • En cas d’hémorragie, il faut allonger la victime et comprimer la plaie avec la main,
  • S’il y a présence d’un corps étranger, il faut compresser au-dessus ; par contre s’il se trouve dans le nez d’un enfant, il ne faut pas essayer de le retirer,
  • Enfin, si un membre a été sectionné, il faut placer le membre dans une poche plastique qui par la suite devra être palé dans une poche de froid (la chair ne doit pas être en contact avec la glace).

Partager cet article :