01 83 62 08 26 Lun. - ven. 9h - 18h
1er acteur de la chaîne des secours

Comment mettre des gants chirurgicaux ?

Les gants chirurgicaux sont destinés à éviter ou à limiter l’exposition à certains risques tels que les risques biologiques, les risques chimiques ou encore les risques radiologiques.

Chaque jour, des milliers de personnes enfilent et retirent ces dispositifs et cela parfois plusieurs fois par jour. Ces gestes peuvent paraître anodins mais il est primordial de savoir comment mettre des gants chirurgicaux pour limiter les risques de contaminations. Son port est tout aussi important que le port du masque chirurgical

Sommaire
    Publié le 06/01/2023, mis à jour le 12 décembre 2023
    4.10 minute(s) de lecture
    Par Joana
    Gants médicaux

    Comment enfiler et retirer des gants chirurgicaux ?

    Enfiler

    • Laver, sécher et désinfecter ses mains avec de l’eau, du savon et une solution hydroalcoolique. Ce passage est obligatoire pour assurer l’hygiène de l’examen ou du soin.
    • Vérifier l’état. Après avoir sorti le ou les gants jetables de l’emballage ou de la boîte, il est important de vérifier que ces derniers ne soient pas percés ou déchirés. Si c’est le cas, il doit être immédiatement jeté. Les déchirures ou coupures exposent le praticien à des substances nocives comme des produits chimiques, des virus et des bactéries.
    • Aligner le matériel sur la main. Le plus souvent, les gants en vinyle sont ambidextres mais pas toujours. Le fait de ne pas porter le dispositif sur la bonne main peut entraîner des frictions, ce qui peut ensuite causer des déchirures et une exposition aux substances nocives.
    • Enfiler les protections pour mains. Il suffit de le tenir par son bord roulé et de mettre sa main à l’intérieur en l’étirant. Le poignet doit être couvert pour éviter que des substances ou des débris y pénètrent. Il ne reste plus qu’à ajuster les doigts.
    Retirer gants médicaux

    Retirer

    Après chaque soin, les gants en latex à usage unique sont contaminés par des micro-organismes pathogènes qui peuvent être extrêmement dangereux pour l’Homme en cas de contact avec la peau. Les étapes pour retirer le matériel sont à suivre méticuleusement.

    • Pincer le gant jetable au niveau de la paume de la main gauche.
    • Tirer en direction des doigts pour le retirer. Ce dernier doit se retourner.
    • Former une boule dans la main droite avec le gant retiré.
    • Pour enlever le deuxième, insérer deux doigts de la main gauche sous le matériel de la main droite.
    • Avec cette dernière, tirer en direction des doigts pour recouvrir la boule et en former une plus grosse.
    • Jeter l’ensemble dans un sachet pour déchets à risque infectieux : sac dasri (déchets d’activités de soins à risques infectieux).

    Pour finir, il faut se nettoyer les mains à l’aide d’eau et de savon. En effet, ils ne sont pas une barrière absolue. De plus, on retrouve, sous ce dernier, une importante prolifération microbienne (phénomène de macération).

    gants-à-usage-unique

    Quelles précautions prendre lors de leur utilisation ?

    La règle la plus importante est de ne jamais toucher l’extérieur du gant jetable à main nue.

    Il est primordial de choisir la taille correspondante à la taille des mains. En effet, si ce dernier est trop petit il sera trop serré et limitera les mouvements de la main. Il aura tendance également à se déchirer. Si le matériel à usage unique est, à l’inverse, trop grand, c’est-à-dire pas assez ajusté, il y aura un risque que des substances passent entre la peau et l’équipement. Choisir la bonne taille est indispensable pour la sécurité du professionnel de santé, la précision de ses gestes mais également pour son confort.

    Pour éviter les gênes et les déchirures, les ongles du porteur doivent être courts à ras et ce dernier ne doit pas porter de bijoux (bagues, bracelets).

    Une fois enfilé, il est interdit de toucher l’environnement qui entoure le soignant. Il ne faut, par exemple, pas répondre au téléphone, toucher une étagère, une chaise ou encore une souris d’ordinateur.

    Enlever gants médicaux

    D’autres précautions d’utilisation sont à prendre en compte:

    • Ne pas réutiliser l’équipement.
    • Ne pas garder les mêmes gants en nitrile pour plusieurs soins, différents patients ou pour une série de soins.
    • Ne pas les stocker dans les poches d’une blouse.
    • Ne pas essayer de laver ou désinfecter le dispositif pour le réutiliser.
    • Le stocker dans son emballage d’origine, à l’abri de la lumière, de l’humidité, à température ambiante (entre + 10°C et + 40°C).
    • Vérifier, avant utilisation, la date de péremption sur le sachet ou la boîte.

    À quelle fréquence changer ses gants à usage unique ?

    Il est à enfiler juste avant la pratique d’un examen ou la réalisation d’un soin et doit être retiré et jeté dès la fin du contact.

    De plus, ce dernier est à remplacer entre chaque patient mais pas que. Le professionnel de santé doit se munir d’un nouvel équipement lorsqu’il change d’activités y compris sur le même patient. On dit 1 paire de gant = 1 geste = 1 patient.

    Lors d’un examen ou d’une opération de longue durée sur un même patient, les protections pour mains sont à changer au minimum toutes les demi-heures et maximum toutes les deux heures. En effet, certaines déchirures ou dégradations sont invisibles à l’œil nu.

    Pour finir, ils doivent être remplacés si le soin est interrompu et que le professionnel doit effectuer une autre tâche.

    Gants vinyle

    Ce qu’il faut retenir

    • Ils sont destinés à éviter ou à limiter l’exposition à certains risques dangereux pour l’Homme.
    • Il est impératif de se nettoyer les mains avant d’enfiler ce matériel d’hygiène et après l’avoir retiré.
    • Ils doivent être jetés dans une poubelle pour déchets à risque infectieux.
    • Il ne faut jamais toucher l’extérieur du dispositif à main nue.
    • 1 paire de gant = 1 geste = 1 patient.

    Pour conclure, les gants médicaux sont des indispensables, tout comme les masques chirurgicaux, pour la protection et la sécurité du personnel soignant. Cependant, certaines règles et gestes simples sont à respecter pour éviter les risques de contaminations. De plus, ils ne constituent pas une barrière absolue, même à l’état neuf. Le lavage des mains reste et restera le meilleur moyen d’éliminer les micro-organismes des mains.

    Votre avis compte pour nous!

    Publié le 06/01/2023, mis à jour le 12 décembre 2023

    Ajoutez votre commentaire




    Abonnez-vous !Devenez un maillon de la
    Chaîne des Secours

    ✅ Des conseils pour prévenir les risques,

    ✅ Des tutos qui peuvent sauver une vie,

    ✅ Des équipements pensés pour chaque situation.