Quels sont les modes de propagation du feu ?

Le feu est un élément dévastateur. Chaque année, les incendies font des milliers de victimes dans le monde et causent des dégâts matériels importants aux établissements industriels et commerciaux.

Un feu peut s’étendre de plusieurs manières : par rayonnement thermique, par conduction, par convection ou par projection. Afin d’anticiper au mieux les risques d’incendie et limiter son extension, il est primordial de comprendre comment le feu se propage.

depart de feu

Les départs de feu

Pour qu’une flamme se crée, il faut une combinaison de trois éléments que l’on appelle le triangle de feu. Un feu est une réaction chimique qui nécessite :

  • un combustible (la matière qui brûle) ;
  • une source d’énergie suffisante (chaleur, frottement, etc.) ;
  • un comburant (substance qui permet la combustion, ici l’oxygène).

Une fois que ces trois éléments sont réunis, les départs de feu sont inévitables. On parle d’incendie quand le feu devient incontrôlable.

Les dangers d’un départ de feu sont souvent sous-estimés. En effet, la propagation a lieu très grande vitesse. A titre d’exemple, pour un feu domestique correspondant à des matériaux secs tels que les bois ou le tissu, il est possible de l’éteindre avec un simple verre d’eau moins d’une minute après le départ de feu. Après deux minutes seulement, il vous faudra déjà un seau d’eau pour l’éteindre. Au-delà de trois minutes, l’intervention des pompiers peut devenir nécessaire.

Pour limiter les risques liés aux feux, les logements privés doivent tous être équipés de détecteurs de fumée et les entreprises doivent se doter de dispositifs de sécurité incendie qui comprend au minimum des déclencheurs et une alarme incendie.

La propagation du feu

Le feu se propage de quatre façons : la conduction, la convection, le rayonnement et la projection. Pour limiter au maximum le risque qu’un départ de feu ne se transforme en incendie, il est indispensable d’en déterminer la cause et de bien connaître les facteurs qui favorisent la propagation.

Le rayonnement thermique

Le rayonnement thermique est une propagation d’énergie sous forme d’ondes électromagnétiques. En d’autres termes, ce phénomène correspond à un transfert de chaleur sans transfert de matière (comme la chaleur qui émane du corps, celle émise par le soleil, etc.)

Ce rayonnement thermique peut être à l’origine de la propagation d’un feu via la chaleur qui se déplace dans l’air. Cette chaleur peut faire augmenter fortement la température d’un combustible à distance, entraînant ainsi son embrassement.

La conduction

La conduction correspond à une transmission de la chaleur au sein même du matériau. Le transfert thermique s’opère d’une zone à température élevée vers une zone à température plus basse. Par exemple, lorsqu’une barre de métal est chauffée à l’une de ses extrémités, la chaleur se transmet facilement à son autre extrémité.

Certains matériaux s’enflamment rapidement et sont plus conducteurs que d’autres. Les métaux sont considérés comme des matériaux très conductibles. S’ils sont touchés par un début d’incendie, il génèrent très vite une très forte chaleur. Comme stipulé dans le registre de sécurité incendie, des mesures de protection contre les flammes doivent être mises en place dans des bâtiments renfermant des matériaux métalliques. Il peut s’agir des charpentes et des rails qui possèdent une conductivité de chaleur très forte.

Ce mode de propagation du feu augmente considérablement le risque incendie, tant dans les entreprises que chez les particuliers.

La projection

En présence d’un incendie, le vent ou les courants d’air peuvent facilement transporter des particules incandescentes. C’est aussi le cas lors d’une explosion.

Ce mode de propagation du feu favorise la création de nouveaux foyers d’incendie. L’importance de l’embrasement va dépendre du type de matériau touché. Le feu peut ainsi se propager par la projection d’éléments solides (braises, feuilles, etc.) ou liquides (ruissellement).

La convection

La convection est un transfert de chaleur par l’intermédiaire d’un fluide (liquide ou gaz). Par exemple, les fumées et gaz chauds produits par un incendie peuvent monter et se déplacer dans le bâtiment. S’ils provoquent une augmentation de chaleur suffisante, ils peuvent provoquer un nouveau départ de feu. C’est pour cela qu’on observe parfois des incendies qui se sont déclarés à un étage et se propagent ensuite bien plus haut dans un immeuble, en ayant « épargné » les étages intermédiaires.

Limiter la propagation de l’incendie

Comment prévenir un incendie ? Lors de la construction d’un bâtiment ou de l’aménagement d’une habitation, un plan d’évacuation incendie doit être mis en place. Pour les entreprises, il est recommandé d’installer tout le matériel incendie nécessaire pour limiter rapidement la propagation d’un feu.

L’installation des extincteurs nécessaires est une obligation légale pour tous les établissements recevant du public. Selon les principaux risques d’incendie identifiés, il peut s’agir d’extincteur CO2, d’extincteur poudre ou d’extincteur à eau.

Le meilleur moyen de lutter contre les risques d’incendie est en effet la prévention. Chaque établissement est responsable de ses installations et doit assurer la sécurité des personnes qui le fréquentent. Les installations peuvent comprendre des détecteurs automatiques et/ou des déclencheurs manuels, afin de permettre d’alerter au plus vite en cas de départ de feu grâce à des alarmes incendie adaptées.

Il est aussi important que l’ensemble des élément d’un dispositif incendie soient clairement visibles et identifiables. C’est pourquoi l’installation d’une signalétique spécifique peut être recommandée. En effet, tous les moyens fixes et mobiles d’intervention (extincteurs, robinets d’incendie armés, …) doivent être installés dans une zone dégagée, accessible et bien visible. La consigne de sécurité incendie doit aussi être bien lisible. Elle doit expliquer clairement la procédure à respecter.

Pour les particuliers qui en disposent pas d’extincteur (pas obligatoires dans les habitations), il est recommandé de s’équiper d’une couverture anti-feu, aussi appelée couverture ignifuge. Elle permet par exemple d’éteindre rapidement un départ de feu de friteuse par exemple.

 Ce qu’il faut retenir

 
  • Pour qu’un feu se déclare, il faut une combinaison de trois éléments (triangle du feu) : le combustible (matière qui brûle), une source d’énergie (chaleur, frottement, etc.) et un comburant (oxygène).
  • Un feu se propage de quatre manières : par rayonnement, conduction, convection ou projection.
  • Le rayonnement correspond à un transfert de la chaleur via rayons infrarouges ou rayons thermiques.
  • Dans le cas d’une conduction, la chaleur se propage à l’intérieur même d’un matériau.
  • La convection correspond à une chaleur transmise via un fluide (comme les fumées chaudes par exemple).
  • Le vent ou une explosion peuvent transporter des particules incandescantes : on parle de projection.

Afin d’anticiper tout risque d’incendie dans une maison ou dans une entreprise, chacun devrait connaître les principales causes de départ de feu et s’équiper en conséquence pour protéger aussi bien les personnes que les biens. Comprendre les modes de propagation du feu vous aidera à maîtriser le plus rapidement possible un éventuel embrasement. Pour vous assister dans vos démarches de prévention, Medisafe vous propose une large gamme de matériel contre les incendies à découvrir sur notre site.

Retour haut de page