Diagnostic médical : le matériel indispensable de toute consultation médicale généraliste

Le matériel médical professionnel est primordial dans la pose du diagnostic médical. Tensiomètre, stéthoscope, otoscope, oxymètre, test visuel, pèse-personne, mais aussi débitmètre, thermomètre, toise et glucomètre… Tout ce matériel de diagnostic médical est en effet utilisé au quotidien par les médecins généralistes et participe à la qualité et à la précision de leur diagnostic.

Quel est l’appareil médical indispensable de tout examen généraliste ? Quels sont les instruments médicaux que l’on retrouve dans un cabinet médical ? Toutes les infos dans cet article.

stéthoscope

Le matériel de diagnostic médical systématique de toute consultation

  • Le tensiomètre : quel que soit l’objet de votre consultation médicale, votre médecin généraliste prendra systématiquement votre tension à l’aide d’un tensiomètre. Cet appareil de diagnostic peut être manuel, électronique ou connecté, bras ou poignet.
tensiomètre
    Le tensiomètre de poignet, le tensiomètre connecté et le tensiomètre électronique sont principalement destinés aux particuliers. Le tensiomètre bras manuel est quant à lui l’instrument privilégié par les médecins généralistes. Il se compose d’un brassard, d’un manomètre et d’une poire de gonflage. A noter : la mesure de la tension artérielle avec un tensiomètre manuel s’accompagne d’un stéthoscope.
stethoscope médecin
  • Le stéthoscope : en plus de son rôle d’outil de prise de la tension, le stethoscope est un appareil de diagnostic qui sert à l’auscultation. Ainsi, une fois le patient assis sur le divan d’examen, le médecin généraliste réalise l’examen d’auscultation avec un stéthoscope.

  • Cet équipement médical consiste en effet à écouter les bruits internes du corps : activité pulmonaire, bruits abdominaux, battements cardiaques ou murmures respiratoires. Un stéthoscope est à simple ou à double pavillon. En outre, on trouve aujourd’hui le stéthoscope connecté. Il amplifie davantage les sons qu’un stéthoscope classique et rend possible la sauvegarde des auscultations.

    L'équipement médical courant en examen médical

    • L’otoscope : il s’agit d’un instrument équipé d’un manche, d’un éclairage, d’une lentille grossissante et d’un embout (spéculum auriculaire). Cet appareil médical, qui examine l’intérieur du canal auditif externe, permet de diagnostiquer certains troubles au niveau des oreilles (otite, inflammation, kyste…). L’otoscope peut être à éclairage LED, halogène ou xénon ou à fibre optique. Nouveau venu sur le marché, l’otoscope connecté est de plus en plus plébiscité par les médecins.
    otoscope
    • Le saturomètre professionnel : aussi appelé « oxymètre », le saturomètre est un équipement médical qui sert à connaître la saturation en oxygène présente dans le sang et la mesure du pouls. Cela afin d’évaluer les fonctions respiratoires. Parmi les différents modèles de cet appareil médical : l’oxymètre de doigt pincé, le saturomètre médical à capteur séparé et le saturomètre pédiatrique. Facile et pratique, ce petit matériel médical se place sur le bout d’un doigt ou d’un orteil, sur le lobe de l’oreille ou même au bout du nez.

    • Le test de vue : ce matériel de diagnostic médical est utilisé dans le cadre d’un examen optométrique, pour contrôler l’acuité visuelle du patient. Le médecin généraliste peut donc diagnostiquer une myopie, un astigmatisme ou une hypermétropie (le patient devra ensuite consulter un ophtalmologue). Dans la famille des tests visuels, on peut citer les échelles d’acuité visuelle (l’échelle de Monoyer, de Landolt, de Snellen, de Parinaud), et le test d’Ishihara.
    pèse personne
  • Le pèse personne : cette balance sert à peser le patient. Ainsi, les professionnels de santé seront en mesure, via le calcul de l’IMC (Indice de Masse Corporelle), de déterminer si le poids est correct ou s’il est à risque.
  • Un poids trop élevé peut en effet engendrer des pathologies liées notamment à un surpoids ou à l’obésité : hypertension, diabète, AVC… Un poids trop faible entraîne des risques d’anémie ou encore d’ostéoporose. De plus, un pèse personne permet d’identifier, d’une consultation à une autre, un changement radical de poids. Pour ces différentes raisons, les généralistes s’équipent en matériel de pesage. On trouve plusieurs modèles de pèse-personne : pèse-personne mécanique, balance electronique, balance impédancemètre mais aussi balance connectée. Il existe également un produit spécial nourrisson : le pèse-bébé à plateau pour suivre le développement du bébé.

    Autre matériel du médecin généraliste

    matériel diagnostic médical

    • Le débitmètre de pointe : ce dispositif médical évalue les capacités respiratoires d’une personne asthmatique ou souffrant de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). Cela se fait à travers la mesure du débit expiratoire de pointe (DEP). Concrètement, cet appareil de diagnostic professionnel aide le médecin à quantifier la sévérité de l’asthme de son patient ainsi que son évolution. Il pourra donc décider de maintenir, ou de changer le traitement de son patient. Le débitmètre Peak flow comporte un embout buccal débitmètre réutilisable ou à usage unique. Parfois, le généraliste prescrit à son patient un examen de spirométrie afin de détecter une éventuelle anomalie respiratoire ou maladie pulmonaire obstructive, avec un spiromètre.
    • La toise : ce matériel de médecin participe au suivi de développement des patients enfants et, dans certains cas, adultes. Contrôler la courbe de croissance ou la taille permet d’effectuer un bilan diététique ou encore de calculer l’IMC. C’est pourquoi les médecins se dotent d’une toise adulte, d’une toise bébé et d’un mètre ruban.
    toise mesure
    • Le thermomètre : on utilise cet appareil médical pour prendre la température. Connaître la température de son patient aide à détecter des troubles. En effet, fièvre ou hypothermie indiquent des maladies telles qu’une infection liée à un virus, une maladie auto-immune, une réaction à un médicament ou une hémorragie. Les thermomètres les plus courants sont le thermomètre frontal, auriculaire ou rectal, le thermomètre digital et le thermomètre infrarouge.
    • Le glucomètre : cet équipement médical permet de suivre les patients diabétiques. Il mesure la quantité de sucre dans le sang. Le glucomètre (ou lecteur de glycémie) s’accompagne d’un stylo autopiqueur, de lancettes stériles et de bandelettes de contrôle de glycémie. Le patient peut effectuer son suivi glycémique lors de ses consultations régulières chez son médecin généraliste et réaliser en parallèle un contrôle à son domicile avec son kit lecteur de glycémie. Le généraliste peut aussi lui recommander de consulter un diabétologue.

     Ce qu’il faut retenir

    • Le matériel de diagnostic aide à établir un diagnostic fiable et précis.
    • Le médecin généraliste doit disposer de tout le matériel médical professionnel de santé nécessaire pour un bon suivi de ses patients.
    • Parmi les accessoires du médecin les plus utilisés : stéthoscope, tensiomètre, pèse personne, oxymètre ou encore otoscope.

    Un diagnostic médical ne peut être établi sans matériel de diagnostic médical adapté. C’est pourquoi tout médecin généraliste s’équipe d’instruments de prise des constantes vitales (tensiomètre, oxymètre, thermomètre), d’auscultation et d’inspection (stéthoscope, otoscope), de prise de mesure (pèse-personne, toise) et de contrôle (test visuel, débitmètre, glucomètre).

    Vous souhaitez passer une commande de matériel médical ? Pensez à notre sélection d’équipement de diagnostic disponible sur notre site de vente en ligne Medisafe. Pour un achat de matériel médical sécurisé et de qualité !

    Retour haut de page