Souffrir d’un “coup du lapin”, d’un torticolis ou d’arthrose cervicale, n’est pas anodin. Les douleurs au cou et à la nuque peuvent être insoutenables et très gênantes au quotidien. Face à cet handicap, seul un matériel de soutien cervical peut soulager le poids de la tête. De la minerve orthopédique à l’attelle de premier secours, voici comment adapter le collier cervical au type de douleur et à la morphologie.

Comment choisir son collier cervical ?

Choisir collier cervical

Qu’est ce que la douleur cervicale ?

Cervicales : Définition

Au niveau de l’anatomie du dos, les cervicales représentent les sept vertèbres supérieures de la colonne vertébrale. Nommées C1 à C7, elles se situent au niveau du cou et forment le rachis cervical.

Les cervicales protègent la portion haute de la moelle épinière et jouent un rôle essentiel dans le port du poids de la tête. Sans elles, nous ne serions pas totalement libres de nos mouvements.

vertebres cervicales

Pathologies cervicales

Les douleurs cervicales peuvent survenir à tout âge. La sédentarité et le vieillissement ne font que les accentuer. Souvent, une meilleure posture et un renforcement musculaire du cou suffisent à retrouver la tonicité dans le haut du corps.

D’autres troubles d’ordre pathologique peuvent venir impacter le rachis cervical. Cela engendre alors une gêne plus lourde de conséquences. Voici les principaux troubles et maladies liés à cette zone pivot de notre corps :

  • Torticolis et tensions cervicales, typiquement dus à une mauvaise posture prolongée : écran d’ordinateur mal positionné, port de charges lourdes, bruxisme, stress et mauvaise literie engendrent des contractures musculaires douloureuses qui réduisent la capacité de rotation du cou.
  • Arthrose cervicale, ou cervicarthrose, pathologie liée au vieillissement qui touche plus de 50% des personnes au dessus de 40 ans : entraîne des douleurs, des maux de tête et une rigidité de la nuque.
  • Névralgie cervico-brachiale, maladie due à l’atteinte d’une des racines nerveuses liée au membre supérieur : cause de fortes douleurs dans le cou et l’irradiation du bras.
  • Entorse cervicale, communément appelée coup de fouet cervical ou coup du lapin : résulte d’un choc traumatique lorsque la tête est brusquement projetée vers l’arrière ou l’avant, à la suite d’accident de la route ou de chute en sport.

A quoi sert un collier cervical ?

La minerve est un équipement médical de soin orthopédique. Il sert à immobiliser les vertèbres cervicales pour limiter les mouvements de la tête et soulager les douleurs du cou et de la nuque. C’est un équipement de soin autant utilisé par les particuliers que par les urgentistes. Rangé dans la pharmacie familiale ou la trousse de premiers secours, il favorise la guérison tout en limitant les douleurs et les raideurs. Un collier cervical rigide immobilise la tête d’une victime d’un accident pour la transporter sans aggraver ses éventuelles blessures. Mais une minerve classique peut aussi être prescrite par le médecin pour soulager des douleurs bénignes. Si vous souffrez d’une cervicalgie aiguë prolongée ou si elle est associée à des engourdissements ou des fourmillements dans les bras, consultez un spécialiste pour approfondir le diagnostic.
Douleurs cervicales

Du collier cervical souple au collier cervical rigide

Il existe quatre modèles de collier cervical. Pour schématiser, plus les douleurs sont importantes et graves, plus le dispositif orthopédique sera imposant et immobilisant. Les différents types de minerves sont donc référencés de C1 à C4 en fonction de leur dimension et leur degré de rigidité. En bref, il s’agit d’adapter la surface d’appui et la force de maintien en fonction de la pathologie à traiter.

Minerve cervical C1 souple

Ce petit collier cervical classique en mousse polyuréthane vise à soulager les entorses bénignes et de faible douleur liées aux troubles musculosquelettiques. Idéal pour les torticolis, il a un effet thermique décontractant et aide à retrouver une bonne posture. Son avantage : les mouvements du quotidien restent possibles.

Collier cervical classique C1

Collier cervical C2 semi-ferme

Ce soutien orthopédique aide à guérir des entorses et torticolis douloureux grâce à une plaque semi-rigide intégrée dans la mousse. Il permet une décontraction musculaire en diminuant la charge portée par le rachis cervical. Son effet soignant ? les mouvements de rotation et de flexion/extension de la tête sont limités pour corriger la posture.

Collier cervical C3 ferme

Ce type de minerve renforce le soutien doublement ; au niveau de la nuque et du menton. Il convient aux entorses, aux névralgies et au traitement postopératoire.

Attelle cervical C4 rigide avec appui

Ce produit a dominante de plastique a une fonction d’attelle cervicale. Ainsi, elle garantit une immobilisation totale de la tête en cas de traumatisme grave ou de forte suspicion de choc de la colonne vertébrale. Le modèle orthopédique C4 fait partie du matériel indispensable de la trousse de secours et du sac d’intervention des urgentistes.

Autre matériel de maintien du rachis cervical

Pour faire face à toutes les situations d’urgence, voici des modèles de minerve réservés aux professionnels de la santé et du secourisme.

Attelle cervico-thoracique

L’attelle cervico-thoracique est le modèle le plus couvrant de toute la gamme des minerves. Son rôle ? immobiliser totalement l’axe tête – cou – tronc dans les accidents les plus graves. Comme il s’agit d’un équipement de secours et de survie, il a l’avantage d’être radiotransparent. Il peut donc rester en place lors d’un IRM ou d’une radiologie médicale.

Attelle cervico thoracique

Collier cervical réglable C2

Le collier cervicale C2 est doté d’un système de serrage ultra précis, d’une composition radiotransparente et d’une ouverture sur la zone laryngée. Cet configuration permet de fixer un tube ou un tuyau d’intubation en intervention d’urgence.

Collier souple en rouleau

Voici une autre solution orthopédique sur-mesure. Il s’agit d’une bande de mousse semi-ferme à découper soi-même. Avec ce rouleau, confectionnez rapidement jusqu’à 10 colliers cervicaux. Chaque minerve de soutien se fixe ensuite autour du cou à l’aide d’une bande auto-agrippante.

Mesurer collier cervical

Comment choisir la bonne taille de collier cervical ?

Plusieurs tailles de collier existent pour s’adapter à l’âge et à la morphologie du patient. Mais chaque minerve est aussi ajustable pour un confort optimal.

Comment calculer sa taille ? mesurez le tour et la hauteur du cou, du menton jusqu’au creux de la trachée. Référez-vous ensuite au tableau de conversion.

Comment mettre son collier cervical ?

Les colliers sont simples à poser soi-même grâce à la bande de velcro intégrée. Votre minerve est bien positionnée lorsque le port de tête est parfaitement immobilisé sans gêner votre respiration. Servez-vous de la fermeture à scratch pour ajuster de façon précise : ni trop serré, ni trop lâche.

Notons que la minerve se porte en général sur de courtes périodes pour éviter d’affaiblir les muscles du cou.

Peut-on dormir avec une minerve ?

Bonne nouvelle, il est possible de dormir avec une minerve pour soulager les douleurs du cou et de la nuque. Cependant, il est fortement recommandé de rester allongé sur le dos pour maintenir une bonne posture propice à la guérison. N’hésitez donc pas à caler des coussins autour de vous !

 Ce qu’il faut retenir

 
  • La douleur cervicale est un trouble musculosquelettique causé par un torticolis bénin, une arthrose cervicale, une névralgie cervico-brachiale ou encore une entorse cervicale suite à un choc traumatique.
  • 4 types de colliers cervicaux existent pour soulager le poids de la tête et réduire les douleurs du cou et de la nuque.
  • Les quatre types de minerves, C1 à C4, se différencient par leur rigidité et leur surface de soutien. Cela permet différents degrés d’immobilisation en fonction de la gravité de la pathologie.
  • D’autres solutions de maintien du rachis cervical existent pour les professionnels du secourisme.
  • La taille adaptée du collier se mesure à partir du tour et de la hauteur du cou.
Retour haut de page