01 83 62 08 26 Lun. - ven. 9h - 18h
1er acteur de la chaîne des secours

À quoi sert une solution saline ?

La solution saline est le produit à avoir absolument dans sa boite à pharmacie ou sa trousse de premiers soins. La plus connue est le sérum physiologique. Hormis l’application bien connue de solution saline dans un nez bouché ou qui coule, elle couvre un large champ d’utilisations : le soin et le rinçage oculaire, le nettoyage de blessures, la décontamination en cas de projection de produits chimiques.… Découvrez les différents types d’eau salines et leurs applications de l’eau saline stérilisée.

Sommaire
    Publié le 24/11/2020, mis à jour le 29 avril 2022
    5.0 minute(s) de lecture
    Par Marie
    solution saline - 1

    C’est quoi une solution saline ?

    Une solution saline est un mélange d’eau distillée stérile et de sel appelé chlorure de sodium (NaCl). Selon la concentration en sel, on distingue :

    • la solution saline isotonique aussi appelée sérum physiologique ;
    • la solution saline hypertonique.

    Les solutions salines isotoniques (SSI) sont les plus répandues sur le marché grand public, elle ont une concentration en sel de 0,9 %. « Isotonique » signifie que la solution présente le même équilibre (ou osmolarité) dans sa composition que les fluides du corps humain (comme le sang). Elle est donc parfaitement tolérée par nos cellules. Ces solutions s’utilisent de plusieurs manières : de l’irrigation nasale à la perfusion intraveineuse en milieu médical, en passant par le rinçage oculaire ou encore le nettoyage des lentilles de contact.

    Les solutions salines hypertoniques (SSH) ont une concentration saline supérieure ou égale à 3 %. Elles sont davantage utilisées dans le milieu médical, ou prescrites pour le traitement des maladies et infections aigües ou persistantes, dont la bronchiolite ou la mucoviscidose. Le soluté salé hypertonique est aussi utilisé lors des interventions chirurgicales afin de maintenir l’équilibre hydrique du patient pendant l’opération.

    Dans tous les cas, les solutions salines sont rigoureusement composées et stérilisées afin d’éviter toute contamination ou infection découlant de leur utilisation.

    Pour quelles utilisations ?

    La solution saline couvre un large éventail d’utilisations, que ce soit en entreprise, chez soi ou en milieu médical. Elle permet de soigner les affections les plus bénignes comme le nez bouché, mais aussi des cas plus graves comme la conjonctivite.

    serum-physiologique-nez

    L’application nasale

    Elle a deux objectifs :

    • nettoyer les voies nasales (pour l’hygiène et le confort) ;
    • décongestionner un nez bouché (en cas de rhume, de sinusite, etc.).

    Dans le premier cas, on utilise une solution saline isotonique ou sérum physiologique. Le nettoyage hygiénique du nez concerne aussi bien les adultes que les enfants ou les nourrissons. Son intérêt est principalement de se débarrasser des impuretés. Comme le nez filtre beaucoup de microbes, il peut être intéressant de procéder à un lavage régulier pour les évacuer et limiter les infections (comme les infections hivernales : grippe, rhume, etc.). L’utilisation de solution saline dans le nez de bébé, qui ne peut pas encore se moucher, est aussi conseillée, tout particulièrement en cas d’écoulement nasal.

    Dans le cas d’un nez bouché, il peut être intéressant d’utiliser un spray d’eau saline hypertonique. Sa concentration en sels étant supérieure à celles des cellules de l’organisme elle aidera à décongestionner les voies nasales et donc à mieux respirer.

    serum-physiologique-yeux

    Les soins oculaires

    Une eau saline stérilisée peut aussi être employée pour une application ophtalmique en tant que rince oeil. En effet, le chlorure de sodium dans les yeux est sans effet, à condition d’opter pour une formule isotonique à 0,9 %. L’application de solutions salines dans les yeux est indiquée :

    • pour le lavage oculaire afin de dégager un corps étranger ;
    • pour les soins en cas d’irritation ou d’agression par des agents chimiques ;
    • dans la prévention ou le traitement des infections comme les kératites et conjonctivites ;
    • pour hydrater la cornée, notamment quand on porte des lentilles de contact. L’application de la solution saline sur la lentille est également nécessaire lorsqu’on pose cette dernière.
    solution-saline-blessure

    Nettoyage et désinfection des blessures

    Les solutions salées isotoniques et hypertoniques constituent une excellente alternative de nettoyage des blessures en premiers soins afin de prévenir les risques d’infection. L’utilisation de solution saline pour le nettoyage des plaies est d’ailleurs courante au sein des hôpitaux. Le chlorure de sodium agit en effet localement en limitant la prolifération bactérienne sur les plaies ou les nouvelles blessures.

    Le sérum physiologique peut aussi être employé pour « rincer » une plaie, si des débris ou des saletés sont présentes. Mais cet acte doit être effectué en connaissance de cause, pour éviter de faire pénétrer davantage les débris dans une plaie ouverte.

    Si les blessures sont associées à des saignements, il faudra au préalable arrêter l’écoulement sanguin. Là encore, les solutions salines jouent un rôle. Imprégnez une mèche hémostatique (comme celles de la marque Coalgan) de solution isotonique à 0,9 % (sérum physiologique) et appliquez sur la zone concernée. Ces mèches peuvent être employées pour les saignements au niveau du nez, de la bouche ou des plaies cutanées.

    Quand faut-il éviter d’utiliser une solution saline ?

    La solution saline isotonique, donc le sérum physiologique, ne présente pas de risques particuliers pour l’organisme. Toutefois, quelques précautions s’imposent dans le cadre d’une application oculaire ou nasale.

    Le sérum physiologique est généralement indiqué pour des soins ponctuels sur une durée de 4 à 5 jours. En cas de persistance des symptômes, il faudra éviter d’utiliser la solution saline de manière prolongée, et demander l’avis d’un médecin. En effet, l’application du chlorure de sodium sur une longue durée peut agresser les muqueuses nasales ou la cornée, entrainant des irritations et des risques d’infection.

    C’est pour limiter le risque de contamination, il ne faut pas utiliser une solution saline qui est ouverte depuis plus de 24 heures, quand elle est conditionnée en dosettes par exemple. Les petites pipettes sont à usage unique, il ne faut pas mélanger les usages (nez puis yeux ou inversement) et jetez-les quand vous avez fini de vous en servir.

    Les flacons peuvent, quant à eux, être utilisés jusqu’à 15 jours après leur ouverture, à condition de stériliser l’outil d’aspiration avant chaque utilisation. Evitez d’utiliser une solution saline dont le flacon a été endommagé avant la première utilisation.

    Les techniques de soin oculaire possibles

    Les solutions salines s’introduisent aussi dans le cadre de la gestion des accidents et de soins d’urgence en entreprise.

    Des kits de premiers soins sont proposés à cet effet, à l’exemple de la station murale de Diphotérine, prévue pour les personnes victimes de projection de produits chimiques. Les kits en question sont conçus pour une décontamination oculaire, mais aussi cutanée, limitant la pénétration et l’agression par les agents chimiques et l’irritation de l’oeil. Ces soins d’urgence sont essentiels pour éviter des dommages graves et/ou irréversibles pour les yeux.

    Le sérum physiologique constitue aussi une excellente solution de rinçage oculaire en cas de contact par des produits irritants tels que le gaz lacrymogène. Verser quelques gouttes directement sur l’oeil pour le rincer permet d’apaiser l’irritation et la fatigue qui en découle, tout en formant un film protecteur limitant une nouvelle agression. Ce rinçage oculaire peut aussi être important lors d’infections telles que les conjonctivites. Lavez-vous toujours les mains avant de procéder à un soin des yeux.

    Ce qu’il faut retenir

    • Une solution saline est un mélange d’eau distillée stérile et de sel (chlorure de sodium).
    • Il existe des solutions salines isotoniques (sérum physiologique) et des solutions salines hypertoniques.
    • Les premières ont le même équilibre dans leur composition que les fluides du corps (même osmolarité). La concentration en sel est de 0,9%.
    • Les secondes ont une concentration en sel plus importante : plus de 3 %.
    • Une solution saline peut être utilisée pour l’hygiène du nez, pour le rinçage des yeux ou pour nettoyer une blessure.

    Conclusion : Les solutions salines, dont font partie les sérums physiologiques, couvrent de nombreuses applications. Elles figurent parmi les produits incontournables dans chaque boite à pharmacie. Selon le niveau de risque présent dans une entreprise, il est intéressant de s’équiper de solution saline isotonique ou hypertonique. Dans les lieux où il existe un risque de projection de substance chimique, équipez-vous de produits à base de Diphotérine. Découvrez toutes nos solutions salines, stations murales et autres équipements de rinçage oculaire sur notre site de vente en ligne de matériel médical et professionnel.

    Votre avis compte pour nous!

    Publié le 24/11/2020, mis à jour le 29 avril 2022

    Ajoutez votre commentaire




    Abonnez-vous !Devenez un maillon de la
    Chaîne des Secours

    ✅ Des conseils pour prévenir les risques,

    ✅ Des tutos qui peuvent sauver une vie,

    ✅ Des équipements pensés pour chaque situation.